Passer au contenu principal

La décision à prendre doit se fonder sur la recherche d’équilibre

À votre départ à la retraite, votre employeur vous fera parvenir un résumé de vos options en matière de régime de retraite. Au moment de passer vos options en revue, tentez de trouver un équilibre entre les liquidités dont vous aurez besoin à la retraite et le degré de risque que vous êtes prêt à assumer aujourd’hui, et réfléchissez à ce que vous souhaitez léguer à votre succession.

Options couramment offertes en matière de régimes de retraite

Les options varient d’un régime à un autre, mais voici les plus courantes :

Option 1 : Maintenir votre régime de retraite auprès de votre ancien employeur

Souplesse du revenu

Prestations de survivant et planification successorale

Gestion des placements et degré de risque

Souplesse du revenu

Prestations de survivant et planification successorale

Gestion des placements et degré de risque

  • Avantage : Les prestations sont versées à vie.
  • Inconvénient : Difficile, voire impossible, de modifier les versements une fois qu’ils ont commencé à être versés.
  • Inconvénient : Difficile, voire impossible, d’obtenir d’importants versements uniques à partir du régime.
  • Avantage : Si vous décédez avant de commencer à recevoir les versements, votre conjoint survivant ou vos bénéficiaires auront accès aux fonds détenus dans le régime, à leur valeur actuelle.
  • Avantage : Si vous avez commencé à recevoir les versements, votre conjoint survivant touchera généralement un versement mensuel réduit pour le restant de ses jours.
Régime à prestations déterminées (PD) :
  • Avantage ou inconvénient (selon ce que vous préférez) : Les décisions de placement sont prises par l’administrateur du régime de retraite.
  • Avantage : L’administrateur du régime assume le risque.
Régime à cotisations déterminées (RCD) :
  • Avantage ou inconvénient (selon ce que vous préférez) : Vous prenez les décisions de placement, conformément aux options proposées.
  • Inconvénient : Vous assumez le risque.
Option 2 : Souscrire une rente

Souplesse du revenu

Prestations de survivant et planification successorale

Gestion des placements et degré de risque

Souplesse du revenu

Prestations de survivant et planification successorale

Gestion des placements et degré de risque

  • Inconvénient : Difficile, voire impossible, de modifier les versements une fois qu’ils ont commencé à être versés.
  • Inconvénient : Difficile, voire impossible, d’obtenir d’importants versements uniques à partir d’un contrat de rente.
  • Avantage : Les détails sont convenus au moment du choix de la rente.
  • Avantage : Diverses options sont disponibles pour assurer la protection du conjoint survivant ou de la succession.
  • Avantage : La compagnie d’assurance assume les risques si les placements n’offrent pas le rendement escompté.
Option 3 : Transfert dans un CRI/REER immobilisé

Souplesse du revenu

Prestations de survivant et planification successorale

Gestion des placements et degré de risque

Souplesse du revenu

Prestations de survivant et planification successorale

Gestion des placements et degré de risque

  • Avantage : Un montant de revenu variable peut être retiré chaque année, sous réserve d’un minimum et d’un maximum, et si l’âge minimum pour ce faire a été atteint.
  • Avantage : Possibilité, dans une certaine mesure, de retarder le moment où l’on commence à tirer un revenu du CRI/REER immobilisé pour permettre à ce dernier de fructifier, sous réserve des limites d’âge applicables.
  • Avantage : Possibilité, dans une certaine mesure, de retirer des montants importants ou de débloquer des fonds afin d’assurer une plus grande disponibilité ultérieurement.
  • Avantage : Le conjoint survivant pourrait recevoir 100 % de la valeur restante du régime, à l’abri de l’impôt.
  • Avantage : Produit payable aux ayants droit de la succession ou à d’autres bénéficiaires s’il n’y a pas de conjoint survivant.
  • Avantage : Dans certaines provinces, le conjoint survivant pourrait avoir davantage de possibilités de retirer des montants importants (possibilité de débloquer des fonds).
  • Inconvénient : La succession est responsable de la charge fiscale.
  • Avantage : Vous pouvez décider dans quelle mesure vous souhaitez vous investir, et choisir parmi une vaste gamme de placements.
  • Avantage : Vous pourriez obtenir des rendements élevés sur les placements.
  • Inconvénient : Vous assumez le risque si les placements offrent un piètre rendement.
Option 4 : Transfert au régime de retraite du nouvel employeur
  • Si vous avez cessé de travailler pour votre nouvel employeur et que vous maintenez votre régime de retraite auprès de lui, reportez-vous à l’option 1.
  • Si vous mettez fin à votre participation au régime de votre nouvel employeur, et que vous souscrivez une rente ou procédez à une conversion en CRI ou en REER immobilisé, reportez-vous aux options 2 ou 3, selon le cas.

Nota : Les options qui vous sont offertes dépendront des modalités de votre régime de retraite et des lois applicables à vos prestations.

Comment prendre la bonne décision ?

S’il est vrai que cette décision est souvent irréversible, vous n’avez pas à la prendre sans obtenir de l’aide pour ce faire. Un planificateur financier RBC peut collaborer avec votre conseiller fiscal et votre représentant, retraite et avantages sociaux afin de vous aider à choisir la meilleure option pour vous.

Conseil : Choisissez une option avant la date limite indiquée dans vos papiers, faute de quoi l’administrateur de votre régime pourrait vous assigner l’option par défaut, qui n’est pas nécessairement celle qui vous convient le mieux.

Autres sujets qui pourraient vous intéresser

Calculez vos liquidités à la retraite

Étude de cas sur la préparation à la retraite : Jacques et Marie

Comment obtenir un revenu stable à la retraite

Amorçons la conversation

Composez le 1 866 808-3178Composez le 1 866 808-3178