Passer au contenu principal

Sept questions à garder en tête

Voici quelques questions auxquelles vous devriez réfléchir avant de prendre votre retraite :

1.

Que dois-je savoir au sujet du RPC/RRQ ?

Si vous avez déjà travaillé au Canada, vous êtes probablement admissible aux prestations du Régime de pensions du Canada (RPC)/Régime des rentes du Québec (RRQ) et de la Sécurité de la vieillesse (SV). Avant de prendre votre retraite, renseignez-vous sur le fonctionnement de ces régimes pour savoir, entre autres, à quel moment soumettre vos demandes de prestations.

Voir Comment décider quand toucher les prestations du RPC/RRQ ?

2.

À quel moment devrais-je commencer à retirer des fonds de mon REER/FERR ?

Il est important de déterminer le moment propice pour la conversion d’un régime enregistré d’épargne-retraite (REER) en un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) (ou toute autre solution de revenu) et pour commencer à en retirer des fonds, car cela aura une incidence sur les liquidités, les prestations gouvernementales et l’impôt à la retraite.

Voir Stratégies pour maximiser le revenu provenant d’un FERR.

3.

Comment puis-je réduire mes impôts à payer ?

sur de bonnes stratégies fiscales peut faire une différence énorme sur vos revenus à la retraite. Par exemple, cotiser à des régimes d’épargne enregistrés (comme le REER) et fractionner le revenu entre conjoints sont deux stratégies couramment utilisées. Il existe de nombreuses stratégies fiscales, ainsi qu’un grand nombre de règles à respecter : assurez-vous d’abord de parler à un planificateur financier et à un conseiller fiscal.

4.

Devrais-je vendre ma maison à la retraite ?

Prendre une décision aussi importante suscite beaucoup d’émotions. Des considérations relatives au style de vie et aux coûts doivent être prises en compte quand vous décidez de déménager ou de faire l’acquisition d’une maison plus petite. Voyez notre étude de cas sur l’acquisition d’un logement plus petit qui présente aussi les éléments à prendre en considération avant de vendre.

5.

Que devrais-je faire avec mes placements ?

Pour épargner suffisamment en vue de la retraite, la plupart des gens doivent investir dans divers placements, notamment des actions. Toutefois, à l’approche de la retraite, il est recommandé d’évaluer le degré de risque de votre portefeuille de placement.

Un planificateur financier peut revoir vos placements ainsi que vos besoins et vos objectifs pour vous aider à décider s’ils doivent être modifiés.

6.

Devrais-je mettre à jour mon testament et ma procuration ?

Il est extrêmement important d’avoir un testament, une procuration et un plan successoral global à jour pour protéger le fruit de votre travail et laisser un héritage durable aux gens que vous aimez. Pour en savoir plus.

voyez Pourquoi devrais-je m’occuper de la planification successorale ?

7.

Comment ai-je l’intention d’utiliser mon temps à la retraite ?

À la retraite, plusieurs personnes découvrent avec surprise qu’elles ne savent pas comment utiliser le temps dont elles disposent. Cela est toutefois normal, puisque le Canadien moyen travaille 2 000 heures par an. Prenez le temps de réfléchir aux différentes façons dont vous aimeriez utiliser votre temps lorsque vous ne travaillerez plus.

Voir Comment vais-je occuper mon temps à la retraite ?

Autres sujets qui pourraient aussi vous intéresser

Comment obtenir un revenu stable à la retraite

Une retraite confortable : Faire plus avec moins

Étude de cas sur la préparation à la retraite : James et Mary

Amorçons la conversation

RBC Planification financière est un nom commercial utilisé par Fonds d’investissement Royal Inc. (FIRI). Les services de planification financière et les conseils de placement sont fournis par FIRI. FIRI, RBC Gestion mondiale d’actifs Inc., Banque Royale du Canada, Société Trust Royal du Canada et Compagnie Trust Royal sont des entités juridiques distinctes et affiliées. FIRI est inscrit au Québec en tant que cabinet de services financiers.
Le contenu de cette publication est fourni à titre d’information seulement ; il ne vise pas à vous donner des conseils financiers, de placement, fiscaux, juridiques, comptables ou autres et ne devrait pas être considéré comme tel. Les tableaux, illustrations, exemples et tout autre contenu de démonstration sont à caractère général et sont fournis à titre indicatif uniquement. Les études de cas présentées utilisent des situations et des personnes fictives. Nous avons fait tout notre possible pour assurer l’exactitude et l’exhaustivité de l’information au moment de sa publication. Le lecteur devrait consulter ses conseillers professionnels avant d’adopter une stratégie. Ces derniers tiendront compte de sa situation et de l’information la plus récente en vue de prendre les mesures nécessaires. Les taux d’intérêt, les conditions du marché, les règles fiscales et juridiques, et divers autres facteurs touchant les placements sont susceptibles de changer.