Six façons de financer une nouvelle entreprise

À moins de gagner à la loterie ou de toucher un héritage, vous devrez probablement réunir des fonds pour démarrer votre entreprise ou favoriser sa croissance. Heureusement, il existe diverses façons de financer une entreprise, et rien ne vous empêche d’en adopter plus d’une. Explorez les options ci-dessous pour en savoir plus sur les nombreuses façons de financer votre nouvelle entreprise.

Pratiquez l’autofinancement (investissez une partie de votre propre argent)

Investir une partie de votre propre argent dans votre entreprise (l’« autofinancement ») est une méthode efficace. Cela fait de votre entreprise un risque plus attrayant pour les prêteurs et les investisseurs, en indiquant que vous avez un « intérêt en jeu » et que vous êtes prêt à appuyer votre entreprise en y insufflant de votre argent durement gagné.

Voici quelques façons courantes de financer votre entreprise avec votre propre argent :

  • Utilisez des actifs personnels
  • Vendez des biens dont vous n’avez plus besoin ou que vous n’utilisez plus, comme votre voiture ou votre collection de disques
  • Prélevez un salaire faible (ou nul) de votre entreprise pendant que vous accumulez des liquidités
  • Gardez votre emploi actuel ou travaillez à temps partiel jusqu’à ce que votre entreprise prenne de l’essor

  • Sous-louez tout espace non utilisé à une autre entreprise, ou sous-louez temporairement de l’espace d’une autre entreprise
  • Embauchez du personnel à temps partiel ou demandez à votre famille de vous épauler dans les premiers temps
  • Allongez le plus possible vos délais de paiement – par exemple, accédez aux marchandises ou aux matières premières en consignation (ne les payez que lorsqu’elles sont vendues)
  • Économisez sur les coûts de marketing en faisant des promotions conjointes avec d’autres entreprises
  • Partagez l’espace de bureau avec d’autres entreprises qui ont une vision semblable à la vôtre

Demandez de l'argent aux amis et aux membres de la famille

Demander de l’argent aux amis et aux membres de la famille, ce qui est parfois appelé du « capital de proximité », est un moyen courant d’obtenir des fonds de démarrage. Mais ce n’est pas toujours la « meilleure » source de financement, puisqu’une éventuelle faillite de l’entreprise pourrait compliquer les relations à la prochaine réunion familiale ! Si vous pouvez en faire un emprunt à court terme que vous rembourserez dès que possible, ce peut être une bonne solution.

Idea

Conseil : Vous pourriez aussi trouver des employés, des amis ou des membres de la famille qui sont prêts à investir dans l’entreprise en échange d’une participation.

Empruntez auprès d’une banque

À un moment donné, vous devrez probablement emprunter auprès d’une banque, que ce soit sous la forme d’un prêt à l’entreprise à rembourser graduellement, d’une facilité de découvert ou d’un prêt d’exploitation qui vous permet d’emprunter par intermittence, au besoin.

Il est important de vous assurer que vos emprunts de particulier sont en règle lorsque vous démarrez votre entreprise. La mise en place d’un crédit au nom de votre entreprise est tout aussi importante, puisque cette mesure permettra à votre entreprise d’établir un historique de crédit, ce qui pourrait favoriser votre admissibilité à d’autres types de financement à l’avenir.

Demandez à votre banque quelles options s’offrent à vous. Nous offrons un certain nombre de prêts et de marges de crédit à l’entreprise répondant à divers besoins de financement. Par exemple, notre Marge de crédit d’exploitation Royale® offre un moyen simple d’accéder à un fonds de roulement. Vous pouvez aussi choisir parmi un vaste éventail de cartes de crédit d’entreprise.

Idea

Avant de présenter une demande de prêt à l’entreprise, assurez-vous d’avoir les renseignements suivants à portée de main :

  • L’objet de l’emprunt
  • Le montant dont vous estimez avoir besoin
  • Un plan d’affaires à jour, pour montrer comment vous comptez rembourser l’emprunt et l’incidence que cela aura sur vos liquidités
  • Vos autres dettes
Idea

Conseil : Essayez notre Calculatrice de prêt à l’entreprise pour obtenir le montant estimatif de vos versements mensuels et charges d’intérêts*.

Programme pour les entrepreneurs noirs RBC

Accédez aux solutions dont vous avez besoin pour démarrer et faire croître votre entreprise – prêts, mentorat et plus encore.

Programme pour les entrepreneurs noirs RBC

Programme pour les entrepreneurs noirs RBC

Accédez aux solutions dont vous avez besoin pour démarrer et faire croître votre entreprise – prêts, mentorat et plus encore.

Programme pour les entrepreneurs noirs RBC

Trouvez des bailleurs de fonds extérieurs

Vous pouvez aussi chercher des personnes ou des sociétés qui pourraient investir dans votre entreprise. Il existe deux types de bailleurs de fonds extérieurs :

  • Les investisseurs providentiels sont généralement des personnes fortunées qui fournissent des capitaux en échange d’une participation dans l’entreprise. Avant d’approcher ce type d’investisseur, vous devez être en mesure de démontrer clairement que son investissement favorisera la croissance de votre entreprise. Recherchez des investisseurs providentiels dans le répertoire des membres de la National Angel Capital Organization.
  • Les sociétés de capital-risque investissent habituellement dans les jeunes entreprises qui, selon elles, feront un appel public à l’épargne ou seront vendues à une plus grande entreprise, à un taux de rendement élevé. Si votre entreprise est dans un secteur qui évolue rapidement et qu’elle a beaucoup de potentiel sur le marché, vous pourriez attirer l’attention d’un investisseur. La Canadian Venture Capital Private Equity Association (CVCA) est un excellent point de départ.

Si vous souhaitez attirer des investisseurs, n’oubliez pas qu’il est préférable que votre entreprise soit constituée en société, plutôt qu’en entreprise individuelle ou en société de personnes. De plus, les investisseurs voudront probablement voir votre plan d’affaires. Apprenez-en davantage sur le choix d’une structure d’entreprise et l’établissement de votre plan d’affaires.

Idea

Conseil : Ayez une idée claire du rôle que vous souhaitez que les investisseurs jouent dans votre entreprise. Recherchez-vous des associés passifs qui investissent pour obtenir un rendement, des investisseurs qui ont l’expertise nécessaire pour améliorer vos compétences ou des personnes qui prendront une part active dans les décisions d’affaires ?

Présentez des demandes de subventions gouvernementales

Comme des « fonds gratuits » ? Contrairement aux prêts, les subventions n’ont pas à être remboursées. L’aide financière du gouvernement peut vous aider à démarrer votre entreprise et à la faire croître, par exemple, grâce à de nouveaux produits ou par l’ajout de personnel.

La plupart des subventions gouvernementales sont assorties de dispositions selon lesquelles vous devez fournir une contribution à titre de propriétaire de l’entreprise. Généralement, il s’agit d’investir vos propres fonds parallèlement à l’apport du gouvernement (la norme oscille entre 10 et 50 %). Il est également important de noter que le gouvernement privilégie les investissements dans des entreprises qui créent des emplois, innovent ou appuient la recherche. Votre entreprise pourrait être considérée plus favorablement si elle répond à l’un de ces critères.

Il existe de nombreux types de subventions. Certaines sont axées sur les conseils et le mentorat, ce qui est particulièrement utile pour une entreprise en démarrage. Bien que certaines subventions puissent exiger que votre entreprise soit opérationnelle pendant une période déterminée, le fait de connaître vos options peut vous aider à obtenir le financement dont vous avez besoin au fur et à mesure que votre entreprise prend de l’expansion.

Subventions et aide gouvernementales

Ayez recours au financement participatif

Considéré comme un mode de financement « démocratique », le financement participatif vous permet de décrire votre entreprise et d’attirer des investissements (ou des prêts) en provenance d’une grande diversité de personnes qui n’auraient normalement pas le droit d’investir dans de nouvelles entreprises.

Pour fonctionner, le financement participatif doit être exempté des lois sur les valeurs mobilières. Votre entreprise reçoit du financement par l’entremise d’une plateforme de financement participatif hébergée en ligne, généralement en échange d’actions.

Pour en savoir plus, consultez le site de la National Crowdfunding Association of Canada.

Avant de chercher du financement, déterminez le montant dont vous avez besoin

Si ce n’est déjà fait, il est important de déterminer le montant d’argent nécessaire pour démarrer votre entreprise et financer sa première année d’exploitation. Ainsi, vous saurez s’il vous est possible de réunir ce capital et ne finirez pas par emprunter trop (ou trop peu).

L’estimation de vos coûts se range en deux catégories :

  • Les coûts de démarrage, c’est-à-dire combien d’argent il vous faudra pour démarrer. Souvent, il s’agit de coûts ponctuels (comme les dépôts de garantie ou de services publics) que vous n’aurez pas à payer de nouveau.
  • Le fonds de roulement initial, c’est-à-dire l’argent dont vous avez besoin pour couvrir les coûts indirects (comme les salaires, le loyer, etc.) jusqu’à ce que vous commenciez à toucher un profit. Pour certaines entreprises, il peut s’écouler des mois ou plus longtemps avant de générer suffisamment de ventes pour couvrir les coûts indirects.

Ressources pour vous aider à déterminer les coûts de démarrage et à gérer les liquidités :

Établir le montant dont vous aurez besoin pour démarrer Établir le montant dont vous
aurez besoin pour démarrer

Calculatrice des coûts de démarrage

Modèle de prévision des flux de trésorerie (12 mois)

Calculatrice de trésorerie

Financement des entreprises – FAQ

L’autofinancement est un moyen de réduire le montant d’argent dont vous avez besoin pour démarrer votre entreprise. Il a le même effet qu’un apport initial de capitaux et peut être réalisé de diverses façons. Par exemple, vous pouvez prélever un salaire faible (ou nul) de l’entreprise pendant que vous accumulez des liquidités, sous-louer tout espace non utilisé à une autre entreprise ou allonger le plus possible vos délais de paiement.
Un investisseur providentiel est une personne fortunée qui fournit des capitaux en échange d’une participation dans l’entreprise.
Le capital-risque est un financement provenant d’investisseurs qui prévoient que votre entreprise fera un appel public à l’épargne ou sera vendue à une plus grande entreprise, à un taux de rendement élevé.
Oui, de l’aide financière peut être offerte par l’intermédiaire de programmes gouvernementaux. Vous devrez là encore fournir une forme de contribution pour démontrer votre engagement, mais certains programmes proposent non seulement du financement, mais aussi du soutien, de la formation et du mentorat. Téléchargez notre infofiche Subventions et aide gouvernementales pour en savoir plus.

Vous souhaitez parler affaires ?

Obtenez de l’aide pour clarifier vos objectifs, configurer, ouvrir un compte et plus encore.

Nous avons hâte de vous rencontrer ! Pour nous joindre :

Call

Composez le 1 800 769-2520 en tout temps.

Merci de votre visite. Nous sommes là pour vous aider lorsque vous êtes prêt. Entre-temps :

Forms

Utilisez notre guide GRATUIT de référence étape par étape pour vous aider à réaliser votre rêve de démarrer une entreprise.

Guide de démarrage d’entreprise RBC
Email

Restez au fait des dernières ressources, des offres d’économie d’argent et des conseils du domaine des affaires.