Conseils pour épargner en vue d’amasser la mise de fonds d’une maison

Les prix des maisons ont augmenté au cours des dernières années, mais il est toujours possible de devenir propriétaire ! En tant qu’acheteur d’une première maison, vous pouvez amasser une mise de fonds égale à 5 % seulement du prix d’achat de la maison convoitée. Voici nos meilleurs conseils pour tirer pleinement avantage de chaque dollar.

Une mise de fonds de 5 % sur une maison de 525 000 $, soit le prix moyen d’une maison au Canada en octobre 20191, équivaut environ à 26 250 $.

Sachez combien vous pouvez vous permettre de payer.

Obtenez une hypothèque préapprouvée avant de chercher une maison, car elle vous indiquera exactement votre capacité de remboursement2.

  • Ainsi, vous ne serez pas tenté d’envisager l’achat d’une maison trop dispendieuse.
  • Vous connaîtrez la somme requise pour votre mise de fonds et le montant possible de vos versements hypothécaires.

Il est trop tôt pour obtenir une hypothèque préapprouvée ? Utilisez la calculatrice en ligne pour avoir une idée générale : Combien puis-je me permettre de payer ?

 

Épargnez plus rapidement à l’aide d’un CELI.

Un compte d’épargne libre d’impôt (CELI) vous permet d’économiser davantage pour votre mise de fonds qu’un compte d’épargne traditionnel, puisque l’intérêt accumulé dans un compte d’épargne ordinaire est imposable. L’agent que vous gagnez à l’aide des placements que vous détenez dans votre CELI (intérêts, dividendes ou gains en capital) n’est pas imposable, même si vous le retirez.

TipsEssayez la calculatrice CELI pour découvrir comment peut fructifier votre argent.

 

Prenez l’habitude de l’épargne.

Automatisez votre épargne et faites fructifier votre argent plus rapidement en configurant des cotisations automatiques périodiques (toutes les semaines, toutes les deux semaines, tous les mois) à votre CELI.

  • Vous devez déterminer le montant et la fréquence de vos cotisations (toutes les semaines, toutes les deux semaines, tous les mois). La décision vous revient.
  • Vos cotisations sont automatiquement prélevées dans votre compte bancaire (que vous détenez à RBC ou auprès d’une autre institution financière).
  • Vous pouvez modifier le montant et la fréquence de vos cotisations, ou encore cesser ou suspendre vos cotisations en tout temps.
Tips

Conseil : Faites coïncider la date de vos cotisations automatiques avec celle de chacune de vos paies.

 

Empruntez de l’argent de votre REER.

Possédez-vous un régime enregistré d’épargne-retraite (REER) ? Si vous êtes acheteur d’une première maison, vous pourriez avoir le droit de retirer jusqu’à 35 000 $ pour votre mise de fonds par l’entremise du régime d’accession à la propriété du gouvernement fédéral.

Voici un aperçu des règles et des directives applicables :

  • Vous ne pouvez vous prévaloir de ce programme qu’une seule fois.
  • Vous pouvez retirer jusqu’à 35 000 $ de votre REER (70 000 $ par couple).
  • L’argent emprunté doit se trouver dans votre compte bancaire depuis au moins 90 jours avant le retrait.
  • Vous devez rembourser au moins 1/15 de la somme chaque année à compter de la deuxième année suivant le retrait.
  • Vous devez avoir conclu une entente pour acheter ou construire une habitation admissible.

Pour d’autres détails, visitez le canada.ca. Vous pouvez aussi parler de votre propre situation à un conseiller RBC.

 

Commencez – et gardez le cap – avec les outils gratuits.

Si vous êtes un client RBC, vous avez accès à des outils gratuits pour vous aider à commencer votre épargne et à garder le cap :

  • TrouvÉpargne NOMI est un moyen rapide de commencer à épargner pour votre mise de fonds. Il s’agit d’un compte d’épargne numérique qui apprend vos habitudes en matière d’opérations, détermine ce que vous pouvez mettre de côté et transfère automatiquement l’argent à l’épargne. Lancez TrouvÉpargne NOMI dans l’application Mobile RBC.
  • MonConseiller est un service numérique qui accomplit le gros du travail d’épargne pour une maison ou l’atteinte d’autres objectifs.

MonConseiller est un service en ligne qui combine des outils de planification interactifs et des conseils en direct pour vous aider à suivre de près vos objectifs d’épargne. Il est réservé aux clients de RBC, facile à utiliser et offert gratuitement !

  • Déterminez ce que vous avez avec plus de certitude. MonConseiller vous indique si vous êtes sur la bonne voie grâce à des illustrations et à des prévisions efficaces de vos objectifs, de votre valeur nette et de vos liquidités.
  • Liez vos comptes externes pour avoir une vue d’ensemble. Vous détenez de l’épargne et des placements ailleurs qu’à RBC ? MonConseiller vous permet de les lier rapidement pour une vue à jour de votre épargne.
  • Obtenez des conseils personnalisés. Par vidéoconsultation, par téléphone ou en personne, communiquez avec un conseiller pour passer votre régime d’épargne en revue, discuter stratégie ou poser une question.
  • Gardez le cap sur vos objectifs grâce aux alertes par courriel. Des alertes vous informent si vous devez rajuster le montant que vous mettez de côté pour atteindre votre objectif.
  • Commencez en suivant quelques étapes très simples. En quelques minutes, vous aurez une idée de votre situation, vous obtiendrez des recommandations pour faire fructifier votre épargne et vous pourrez fixer une rencontre individuelle avec un conseiller.

Inscrivez-vous à RBC Banque en direct et essayez MonConseiller dès aujourd’hui.

Vous ne savez pas par où commencer ?

Répondez à quelques questions rapides, et notre Assistant des placements vous donnera quelques idées !

FAQ sur l’épargne pour une maison

Voilà une question intéressante à vous poser avant de commencer la recherche d’une maison. En sachant combien vous pouvez vous permettre de payer, vous pourrez établir une fourchette de prix raisonnable et choisir la maison de vos rêves tout en tenant compte de votre mode de vie.

En général, les prêteurs hypothécaires examineront les facteurs suivants pour établir le montant que vous pouvez payer :

  • Votre revenu annuel et vos actifs (ainsi que le revenu et les actifs de votre conjoint ou partenaire, le cas échéant)
  • Vos antécédents ou votre cote de solvabilité
  • Vos dettes, ce qui comprend vos remboursements de prêt-auto, vos soldes de cartes de crédit, etc.
  • Le montant de vous souhaitez verser à l’avance (votre mise de fonds)

Essayez cette calculatrice rapide pour estimer le montant de la maison que vous avez les moyens de vous offrir.

La limite est de 6 000 $ pour 2020. Toutefois, si vous n’avez pas dépassé votre plafond de cotisation (voir le graphique) par le passé, vous pourriez avoir le droit de cotiser davantage.

Année Plafond de cotisation annuel
2019 et 2020 6 000 $
2016 et 2018 5 500 $
2015 10 000 $
2013 et 2014 5 500 $
2009 et 2012 5 000 $

Vos droits de cotisation inutilisés peuvent être reportés indéfiniment, et aucune limite ne s’applique aux droits de cotisation que vous pouvez accumuler. Par exemple, si vous n’avez versé aucune cotisation à un CELI, vos droits de cotisation pourraient atteindre 69 500 $ pour 2020 !

L’Agence du revenu du Canada (ARC) assure le suivi des droits de cotisation et indique ce montant dans la section « Mon dossier » du site Web de l’ARC.

Votre mise de fonds doit équivaloir à au mois 5 % du prix d’achat de la maison. Toutefois, ayez une mise de fonds aussi élevée que possible pour réduire les coûts d’intérêt et les versements hypothécaires et peut-être même éviter le paiement d’une assurance hypothécaire.

En règle générale, si votre mise de fonds équivaut à au moins 20 % du prix d’achat de la maison, vous pouvez être admissible à un prêt hypothécaire « conventionnel », qui vous évite d’avoir à payer une assurance hypothécaire.

Si vous n’avez pas 20 % à consacrer à votre mise de fonds, vous pouvez tout de même être admissible à un prêt hypothécaire, mais vous devez vous assurer contre le défaut de paiement en souscrivant une assurance hypothécaire3.

Si vous venez d’arriver au Canada et que vous n’avez aucun historique d’emploi, vous pourriez être admissible à une hypothèque si vous avez une mise de fonds de 35 % ou plus.

En plus d’épargner au moins 5 % pour votre mise de fonds, vous devez prévoir environ 3 % du prix d’achat de votre maison pour payer les frais de clôture, c’est-à-dire des frais ponctuels associés à la vente d’une maison. Ces frais peuvent notamment inclure des frais d’évaluation immobilière, des frais de notaire, une assurance titre et d’autres éléments.

Consultez la liste des frais de clôture possibles qu’il est préférable de prévoir.

Vous voulez de l’aide pour choisir vos placements ? Entrons en contact.

Parlez à un conseiller pour recevoir des conseils de placement personnalisés, établir un plan et plus encore.

Fixer un rendez-vous