Avantages du CELI

L’épargne libre d’impôt peut fructifier plus rapidement

Comparaison de la croissance à l’intérieur et à l’extérieur d’un CELI

Le graphique montre comment une cotisation annuelle de 6 000 $ rapportant des intérêts de 6 % peut croître plus rapidement dans un CELI.

Cet exemple suppose un taux d’imposition de 32 % à l’extérieur d’un CELI, le revenu d’intérêts étant imposé annuellement. Toutes les cotisations sont versées au début de l’année. Taux de rendement annuel composé de 6 %. À titre informatif seulement. Ces chiffres ne sont pas des prévisions de rendement. Les taux d’imposition et de rendement réels peuvent varier.

Calculatrice CELI

Faites l’essai de la calculatrice CELI pour comparer les sommes que vous pourriez épargner en cotisant à un CELI par rapport à un placement dans un compte imposable1.

Erreur: Sélectionnez une valeur
Erreur: Entrez une valeur comprise entre 1 et 500 000
Erreur: Le plafond de cotisation à un CELI pour l’année
est de 6 000 $. Veuillez réduire votre cotisation annuelle.
Erreur: Le plafond de cotisation à un CELI pour l’année
est de 6 000 $. Veuillez réduire votre cotisation annuelle.

Manière dont vous pouvez commencer à économiser et à investir pour votre avenir

Que devrais-je savoir d’autre ?

Règles et plafond de cotisation applicables au CELI

CELI, REER ou Épargne @ intérêt élevé

FAQ sur le CELI

Découvrez les questions les plus fréquemment posées sur les CELI.

Le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) est un compte enregistré auprès de l’ARC qui a été instauré en 2009. Vous pouvez utiliser un CELI pour économiser en vue d’atteindre certains objectifs à court ou à long terme. p. ex. acheter une nouvelle voiture ou une maison, établir un fonds d’urgence ou épargner en prévision de la retraite. Les revenus de placement et les retraits sont exonérés d’impôt. Votre argent fructifie donc plus vite.

Tous les résidents canadiens détenant un numéro d’assurance sociale (NAS) et ayant atteint l’âge de la majorité (18 ou 19 ans, selon leur province de résidence) peuvent ouvrir un CELI. Vous n’avez pas à gagner un revenu pour cotiser à un CELI, comme vous devez le faire pour un REER.

Nota : Si vous devez attendre jusqu’à l’âge de 19 ans pour ouvrir un CELI, vos droits de cotisation commencent tout de même à s’accumuler dès 18 ans. (Cette règle s’applique aux résidents de Terre-Neuve-et-Labrador, du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse, de la Colombie-Britannique, des Territoires du Nord-Ouest, du Yukon et du Nunavut.)

Toute une gamme de placements peut être détenue dans un CELI RBC : certificats de placement garanti (CPG), fonds communs de placement, solutions de portefeuille et dépôts d’épargne. Vous pouvez aussi détenir des actions et des obligations par l’intermédiaire de RBC Placements en Direct et RBC Dominion valeurs mobilières. Un planificateur financier RBC peut vous aider à choisir les options de placement qui répondront le mieux à vos besoins.

Non. Les revenus de placement et les retraits dans les CELI ne sont pas comptabilisés dans le revenu aux fins de l’impôt. Ils n’auront donc pas d’incidence sur votre admissibilité aux prestations et crédits du gouvernement fédéral qui sont déterminés par le revenu, notamment la Prestation fiscale canadienne pour enfants, la Prestation fiscale pour le revenu de travail, le Supplément de revenu garanti, la Sécurité de la vieillesse (SV) ou le crédit pour taxe sur les produits et services (TPS).

Vous êtes prêt à investir ?

Ouvrez un CELI ou cotisez-y dès aujourd’hui !