Conseils pour commencer à épargner

Vous voulez économiser de l’argent en cas d’urgence... ou simplement parce que vous savez qu’il est important d’épargner ? Voici quelques conseils pour vous aider à faire des placements avertis en matière d’impôt et quelques économies chaque mois !

Choisissez le bon compte pour votre épargne.

Aurez-vous besoin d’une partie de vos économies au cours de la prochaine année ? Comparez les avantages et les inconvénients d’un compte d’épargne à intérêt élevé et d’un compte d’épargne libre d’impôt (CELI) :

  Avantages Inconvénients
CELI
  • L’argent que vous gagnez à l’aide des placements que vous détenez dans votre CELI (intérêts, dividendes ou gains en capital) n’est pas imposable, ce qui lui permet de croître plus rapidement.
  • Vous pouvez détenir toute une gamme de placements (fonds communs de placement, certificats de placement garantis [CPG], liquidités) dans un CELI pour maximiser vos occasions de croissance.
  • Vous pouvez retirer votre argent, peu importe la raison, et ce, sans payer d’impôt.
  • Le moment adéquat pour effectuer un retrait pourrait toutefois dépendre du type de placement choisi, notamment si vous détenez un CPG non remboursable qui doit être détenu jusqu’à son échéance.
  • Le montant de vos cotisations est limité chaque année. (À ce montant s’ajoutent vos droits de cotisation des années précédentes.)
Compte d’épargne à intérêt élevé
  • Vous pouvez effectuer des retraits à tout moment, peu importe le motif.
  • Il n’y a aucun plafond de cotisation.
  • Les intérêts accumulés sont imposables.
  • La croissance se limite à l’intérêt accumulé.

Une approche consiste à utiliser un compte d’épargne à intérêt élevé pour les dépenses imprévues et un CELI pour vos autres économies générales. Ainsi, vous serez moins susceptibles de recourir à vos placements trop tôt.

Tips

Essayez la calculatrice CELI pour découvrir comment peut fructifier votre argent.

 

Commencez à épargner dès maintenant (même si le montant est modeste).

Beaucoup de gens font l’erreur de repousser leur épargne ou leurs placements parce qu’ils estiment ne pas avoir assez d’argent pour le faire. En fait, vous n’avez pas besoin de fortes sommes, surtout quand le temps est votre allié. Voyez par vous-même...

Comparaison entre une épargne précoce avec un petit montant et une épargne tardive avec un gros montant

  Sarah John
Mise de fonds initiale 100 $ 3 000 $
Cotisations mensuelles 100 $ 150 $
Intérêt (composé mensuellement) 5,5 % 5,5 %
Années requises pour atteindre l’objectif 10 ans 5 ans
Total de l’intérêt acquis 4 023,87 $ 2 279,23 $
Valeur totale du placement 16 123,87 $ 14 279,23 $

Les calculs sont présentés à titre indicatif seulement.

Comme elle a commencé plus tôt, Sarah a épargné 1 844,64 $ de plus que John, même si elle a investi 2 900 $ de moins au départ et qu’elle a cotisé 50 $ de moins par mois.

 

Soyez déterminé.

Automatisez votre épargne et faites fructifier votre argent plus rapidement en configurant des cotisations automatiques périodiques (toutes les semaines, toutes les deux semaines, tous les mois) à votre CELI ou compte d’épargne à intérêt élevé.

Tips

CONSEIL : Commencez avec ce que vous avez. Vous pouvez toujours cotiser davantage chaque fois que vous avez un peu d’argent (comme un remboursement d’impôt).

  • Vous devez déterminer le montant et la fréquence de vos cotisations (toutes les semaines, toutes les deux semaines, tous les mois). La décision vous revient.
  • Vos cotisations sont automatiquement prélevées dans votre compte bancaire (que vous détenez à RBC ou auprès d’une autre institution financière).
  • Vous pouvez modifier le montant et la fréquence de vos cotisations, ou encore cesser ou suspendre vos cotisations en tout temps.
Tips

Conseils : Faites coïncider la date de vos cotisations automatiques avec celle de chacune de vos paies.

 

Tirez avantage des outils gratuits.

    Si vous êtes un client RBC, vous avez accès à des outils gratuits pour vous aider à commencer votre épargne et à garder le cap :

  • TrouvÉpargne NOMI est un moyen rapide de commencer à mettre de l’argent de côté. Il s’agit d’un compte d’épargne numérique qui apprend vos habitudes en matière d’opérations, détermine ce que vous pouvez mettre de côté et transfère automatiquement l’argent à l’épargne. Lancez TrouvÉpargne NOMI dans l’application Mobile RBC.
  • MonConseiller est un service numérique qui accomplit le gros du travail d’épargne pour votre avenir.

MonConseiller est un service en ligne qui combine des outils de planification interactifs et des conseils en direct pour vous aider à suivre de près vos objectifs d’épargne. Il est réservé aux clients de RBC, facile à utiliser et offert gratuitement !

  • Déterminez ce que vous avez avec plus de certitude. MonConseiller vous indique si vous êtes sur la bonne voie grâce à des illustrations et à des prévisions efficaces de vos objectifs, de votre valeur nette et de vos liquidités.
  • Liez vos comptes externes pour avoir une vue d’ensemble. Vous détenez de l’épargne et des placements ailleurs qu’à RBC ? MonConseiller vous permet de les lier rapidement pour une vue à jour de votre épargne.
  • Obtenez des conseils personnalisés. Par vidéoconsultation, par téléphone ou en personne, communiquez avec un conseiller pour passer votre régime d’épargne en revue, discuter stratégie ou poser une question.
  • Gardez le cap sur vos objectifs grâce aux alertes par courriel. Des alertes vous informent si vous devez rajuster le montant que vous mettez de côté pour atteindre votre objectif.
  • Commencez en suivant quelques étapes très simples. En quelques minutes, vous aurez une idée de votre situation, vous obtiendrez des recommandations pour faire fructifier votre épargne et vous pourrez fixer une rencontre individuelle avec un conseiller.

Inscrivez-vous à RBC Banque en direct et essayez MonConseiller dès aujourd’hui.

Vous ne savez pas par où commencer ?

Répondez à quelques questions rapides, et notre Assistant des placements vous donnera quelques idées !

FAQ sur l’épargne

La limite est de 6 000 $ pour 2020. Toutefois, si vous n’avez pas dépassé votre plafond de cotisation (voir le graphique) par le passé, vous pourriez avoir le droit de cotiser davantage.

Année Plafond de cotisation annuel
2019 et 2020 6 000 $
2016 et 2018 5 500 $
2015 10 000 $
2013 et 2014 5 500 $
2009 et 2012 5 000 $

Vos droits de cotisation inutilisés peuvent être reportés indéfiniment, et aucune limite ne s’applique aux droits de cotisation que vous pouvez accumuler. Par exemple, si vous n’avez versé aucune cotisation à un CELI, vos droits de cotisation pourraient atteindre 69 500 $ pour 2020 !

L’Agence du revenu du Canada (ARC) assure le suivi des droits de cotisation et indique ce montant dans la section « Mon dossier » du site Web de l’ARC

Contrairement aux intérêts simples, qui vous font profiter d’un intérêt sur votre épargne initiale seulement, les intérêts composés vous permettent d’accumuler « de l’intérêt sur l’intérêt ». L’intérêt que rapporte votre épargne initiale est réinvesti, vous permettant ainsi d’accumuler de l’intérêt sur le nouveau total, soit le montant initial et l’intérêt amassé.

Voici un exemple de composition des intérêts pour un montant de 10 000 $ profitant d’un taux d’intérêt garanti de 2,5 % (dans l’hypothèse d’une composition annuelle des intérêts et d’aucune autre cotisation) :

Année Valeur au 1er janvier Intérêt acquis (2,5 %) Valeur au 31 décembre
1 10 000,00 $ 250,00 $ 10 250,00 $
2 10 250,00 $ 256,25 $ 10 506,25 $
3 10 506,25 $ 262,66 $ 10 768,91 $
10 12 488,63 $ 312,22 $ 12 800,85 $
25 18 087,26 $ 452,18 $ 18 539,44 $

Comme le montre l’exemple, plus vous conservez vos placements longtemps, plus l’effet des intérêts composés est considérable.

Les fonds communs de placement, les actions et les fonds négociés en bourse (FNB) peuvent aussi verser un revenu sous la forme de dividendes et de sommes distribuées, et la composition des intérêts peut entrer en jeu si vous réinvestissez ces gains.

En bref, cela dépend des circonstances ! Chaque personne est différente ; voilà pourquoi il y a souvent lieu de répondre à cette question avec l’aide d’un conseiller RBC.

Voici quelques réflexions à garder à l’esprit :

Si vous payez un intérêt de 19,99 % sur un solde de carte de crédit très élevé, l’intérêt de cette dette pourrait vous coûter plus que le montant que vous pourriez épargner ou investir. Dans ce cas, il est sage de payer d’abord vos dettes à intérêt élevé. Le fait de se sentir dépassé par son endettement est une autre bonne raison de payer d’abord vos dettes.

En revanche, si vous pouvez composer avec vos dettes pour l’instant et que vous avez des liquidités à utiliser, il peut être sensé de commencer à faire des placements.

Vous voulez une réponse personnalisée à cette question ? Parlez à un conseiller RBC dès aujourd’hui !

Vous pourriez aussi prendre connaissance de l’étude de cas suivante : Devrais-je rembourser mon hypothèque ou investir ?

Envisagez de conserver un fonds d’urgence facile d’accès et contenant suffisamment d’argent pour couvrir de trois à six mois de dépenses. Qu’il s’agisse d’une petite dépense, comme de nouveaux freins, ou de quelque chose de plus grave, comme une mise à pied inattendue, vous serez ravi d’avoir des fonds supplémentaires.

Vous pouvez épargner à l’aide d’un compte d’épargne libre d’impôt (CELI) et d’un compte d’épargne à intérêt élevé en prévision des temps plus difficiles. Il ne faut toutefois pas oublier que les placements que vous détenez dans un CELI peuvent avoir une incidence sur votre délai. Par exemple, vous devez conserver vos certificats de placement garantis (CPG) non remboursables jusqu’à leur échéance, sinon vous devrez payer une pénalité.

Vous voulez de l’aide pour choisir vos placements ? Entrons en contact.

Parlez à un conseiller pour recevoir des conseils de placement personnalisés, établir un plan et plus encore.

Fixer un rendez-vous