Passer au contenu principal

L'acquisition d'une maison est probablement l'un des achats les plus importants que vous ferez dans votre vie. Si vous épargnez pour constituer votre mise de fonds, songez aussi aux autres dépenses que vous aurez à faire à titre de propriétaire. La connaissance des frais à engager votre permettra d'établir un budget correspondant à votre situation actuelle et future.

Une préapprobation hypothécaire peut vous aider à déterminer votre capacité d'emprunt et vos mensualités hypothécaires.

Planifiez toutes vos dépenses

Dans votre budget d'acquisition d'une propriété, vous devez planifier les dépenses ponctuelles et les frais récurrents que vous devrez engager.

Frais récurrents :

Votre mensualité hypothécaire fait partie des principaux coûts associés à la propriété. Vos autres frais récurrents peuvent être les suivants :

  • Taxes foncières
  • Assurance habitation
  • Assurance hypothécaire
  • Services publics : chauffage, eau, électricité
  • Autres services : téléphone, câble, Internet
  • Entretien de la maison : nettoyage, réparations
  • Entretien de la propriété : jardin, pelouse

Dépenses ponctuelles :

Outre le prix de votre propriété, vous pouvez avoir d'autres dépenses ponctuelles à engager, dont certaines peuvent être importantes. Vous pouvez notamment devoir acheter les articles suivants :

  • Appareils électroménagers
  • Mobilier
  • Rideaux ou stores
  • Équipement d'extérieur : tondeuse à gazon, souffleuse à neige

Frais imprévus

La propriété d'une maison comporte son lot de surprises, comme un toit qui coule ou un tuyau qui éclate. Il est important de constituer un fonds de prévoyance pour couvrir les frais non planifiés.

Frais et revenus futurs

En établissant votre budget, tenez compte de vos frais et revenus futurs. Demandez-vous :

  • Combien d'années vais-je habiter dans cette maison ?
  • Mes revenus vont-ils changer ?
  • Vais-je prendre congé pour élever un enfant ?
  • Achèterons-nous une deuxième voiture ?

Alors, pouvez-vous vous permettre d'acheter une nouvelle maison ?

Afin de vous protéger, les prêteurs hypothécaires se servent de deux ratios pour déterminer votre capacité à assumer une hypothéque.

Le ratio d’endettement brut (REB) indique le rapport entre vos revenus et vos frais hypothécaires.

Règle générale : la plupart des prêteurs considèrent qu'il ne faut pas consacrer plus de 30 à 32 % de votre revenu annuel brut aux frais liés à l'habitation.

Le ratio d’endettement total (RET) indique le rapport entre vos revenus et l'ensemble de vos dettes.

Règle générale : la plupart des prêteurs considèrent que l'ensemble de vos dettes ne doit pas représenter plus de 37 à 40 % de votre revenu annuel brut.

Un conseiller en prêts hypothécaires de RBC peut vous aider à déterminer tous les frais liés à la propriété.

Les renseignements présentés ici, qui visent à guider nos clients, sont réputés factuels et à jour ; toutefois, nous ne garantissons pas leur exactitude, et ils ne devraient pas être considérés comme une analyse exhaustive des sujets abordés. La présente publication ne vise pas à offrir des conseils précis en matière de crédit hypothécaire, de finances, de placements, de fiscalité, de droit, de comptabilité ou autre, et elle ne devrait pas être considérée comme telle. Le lecteur devrait parler à son conseiller professionnel avant de passer à l'action.

Les produits de financement personnel et les prêts hypothécaires résidentiels sont offerts par la Banque Royale du Canada sous réserve de ses critères de prêt standards. Certaines conditions s'appliquent.

Articles connexes

Acheter une maison – que pouvez-vous vous permettre de payer ?

Pour en savoir plus

Combien puis-je me permettre de payer ?

Pour en savoir plus

Vous songez à acheter votre première maison au cours des prochaines années ?

Pour en savoir plus