Skip to main content

Qu’est-ce que le taux d’intérêt sur achat d’une carte de crédit, et comment fonctionne-t-il ?

Par Banque Royale du Canada

Publié le mai 1, 2024 • 9 min de lecture

Qu’est-ce que le taux d’intérêt sur achat d’une carte de crédit, et comment fonctionne-t-il ?

Pour comprendre les tenants et les aboutissants du taux d’intérêt sur achat d’une carte de crédit, il est important de connaître d’abord quelques notions de base sur les intérêts. En bref, les intérêts sont les frais que vous devez payer pour emprunter des fonds. C’est essentiellement ce que vous faites lorsque vous utilisez une carte de crédit.

Après avoir effectué un achat avec votre carte de crédit, vous disposez d’un délai de grâce sans intérêts. Il s’agit du nombre de jours entre la date du relevé mensuel et la date où le paiement est exigé. Avec une carte de crédit RBC, vous bénéficiez d’une période de 21 jours sans intérêts pour les nouveaux achats. Vous pouvez éviter les intérêts sur ces nouveaux achats en payant votre solde en entier, c’est-à-dire le montant « emprunté », au plus tard à la date d’échéance du paiement. Cette date figure sur votre relevé de carte de crédit, dans Banque en direct, ou à l’onglet « Détails » de l’appli Mobile RBC.

Qu’est-ce que le taux d’intérêt sur achat ?

Le taux d’intérêt sur achat est le taux d’intérêt appliqué aux achats effectués avec votre carte si vous n’en payez pas le montant total à la date d’échéance. 

Par exemple, supposons que vous dépensiez 2 000 $ sur l’épicerie, l’essence, les vêtements et la livraison de repas au cours d’un mois donné. Si vous n’effectuez qu’un versement de 200 $ à la date de paiement, vous aurez un solde impayé de 1 800 $. Nous facturerons des intérêts sur ce solde de 1 800 $ jusqu’à ce qu’il soit remboursé intégralement.

Calcul des intérêts mensuels en fonction du taux d’intérêt sur achat

Bien que les taux d’intérêt sur achat varient d’une carte de crédit à l’autre, la valeur standard pour ce taux se situe entre 19,99 % et 21,99 %. Par souci de simplicité, nous utiliserons un taux de 20,99 % dans l’exemple ci-dessous.

Les intérêts sont calculés quotidiennement, mais ils ne sont imputés au compte qu’une fois par mois, au moment où le relevé est produit.

Voici comment estimer les frais d’intérêt mensuels. Veuillez noter que cet exemple est donné à titre indicatif seulement et que les situations réelles varient en fonction des dates des achats : 

  • Les intérêts étant calculés quotidiennement, la première étape consiste à déterminer le taux d’intérêt quotidien. Pour ce faire, nous divisons le taux d’intérêt de 20,99 % par le nombre de jours dans l’année. 

    • Exemple : Divisez votre taux d’intérêt sur achat de 20,99 % par 365 pour obtenir un taux d’intérêt quotidien moyen de 0,057 %.     

  • Nous calculons ensuite les frais d’intérêt quotidiens. Pour ce faire, nous multiplions le solde moyen quotidien (1 800 $) par le taux d’intérêt quotidien. 

    • Vos frais d’intérêt quotidiens sont de 1 800 $ x 0,055 % = 1,04 $.    

  • Nous multiplions l’intérêt quotidien moyen par le nombre de jours dans la période du relevé pour déterminer les intérêts mensuels. 

    • Exemple : Multipliez vos frais d’intérêt quotidiens de 1,04 $ par 30 jours, ce qui donne des frais d’intérêt mensuels de 31,20 $.   

À quel endroit du relevé de carte de crédit le taux d’intérêt sur achat figure-t-il ?

Le taux d’intérêt sur achat est facile à trouver. La plupart des relevés de carte de crédit comportent une section « Versements et taux d’intérêt » dans le haut ou sur le côté du relevé. Vous y trouverez divers renseignements comme le paiement minimum, la date d’échéance du paiement, la limite de crédit et le crédit disponible, ainsi que vos taux d’intérêt annuels. Votre taux d’intérêt sur achat, votre taux d’intérêt sur avance de fonds et tout autre taux spécial ou de lancement de votre compte y seront indiqués.

Qu’est-ce qu’un paiement minimum ?

Le paiement minimum est le montant minimal que vous devez payer chaque mois sur le solde de votre carte de crédit. Votre paiement minimum correspondra à un montant fixe, généralement 10 $, plus les intérêts et les frais, ou au montant le plus élevé entre ce montant et un pourcentage de votre solde impayé. La convention régissant l’utilisation de la carte de crédit indique la méthode que l’émetteur utilise pour calculer le paiement minimum. 

Il est important d’effectuer au moins le paiement minimum chaque mois pour éviter de payer des frais supplémentaires, d’affecter votre cote de solvabilité ou de perdre les taux promotionnels dont vous avez pu bénéficier.

Circonstances particulières, exceptions et autres points à prendre en considération

Le taux d’intérêt sur achat d’une carte de crédit est assez simple, mais il y a d’autres notions importantes à comprendre : 

  • Délai de grâce : Le taux d’intérêt n’est pas appliqué dès que vous effectuez un achat. La plupart des cartes de crédit doivent offrir un délai de grâce sans intérêt d’au moins 21 jours. Il s’agit de la période pendant laquelle vous ne payez pas d’intérêts sur le solde de votre carte de crédit. Ce délai peut être prolongé à 25 jours après un versement en souffrance.

  • Intérêts restants (intérêt final) : Si vous reportez le solde d’une carte de crédit d’un mois à l’autre, les intérêts seront aussi reportés d’un cycle de facturation à l’autre. Si vous réglez la totalité d’un solde après en avoir reporté un, vérifiez bien le relevé suivant, car vous pourriez avoir des intérêts à payer pour la période pendant laquelle une partie de votre solde du mois précédent est restée impayée.

  • Transferts de solde : Un transfert de solde permet de transférer un solde d’une carte de crédit à une autre, généralement dotée d’un taux promotionnel inférieur. Ces taux promotionnels sont valables pendant une période déterminée (souvent 6 à 18 mois), après quoi un taux d’intérêt sur achat normal entre en vigueur.

  • Québec : Le gouvernement du Québec a récemment introduit de nouvelles règles de paiement minimum pour aider les consommateurs à rembourser leurs cartes de crédit plus rapidement. Depuis le 1er août 2023, le paiement minimum d’une carte de crédit pour les résidents du Québec est de 4 %. Le taux augmentera de 0,5 % chaque année, jusqu’en 2025.

  • Cartes de crédit d’entreprise : Si vous envisagez de demander une carte de crédit pour votre entreprise, sachez que le taux d’intérêt sur achat pourrait être calculé différemment. Il est préférable de demander l’avis d’un conseiller des services aux entreprises.

Conseils pour réduire les intérêts

Le moyen le plus simple d’éviter de payer des intérêts élevés sur une carte de crédit est de payer le solde en entier avant la date d’échéance chaque mois. Mais ce n’est pas toujours possible. Si vous ne pouvez pas rembourser la totalité de votre solde, ces conseils peuvent vous aider à réduire les intérêts à payer : 

  • Effectuez de petits versements dès que possible au lieu d’attendre à la fin du mois. N’oubliez pas que les intérêts sont calculés quotidiennement et qu’un solde quotidien inférieur réduira le total des intérêts facturés.

  • Si vous avez plusieurs cartes de crédit, remboursez-les en fonction de leur taux d’intérêt, en commençant par celle dont le taux est le plus élevé.

  • Si vous reportez toujours un solde, envisagez de demander une carte à taux d’intérêt réduit. 

Bien qu’il ne soit pas nécessaire de calculer le taux d’intérêt d’achat de votre carte de crédit chaque mois (l’émetteur de votre carte de crédit le fera pour vous), il vaut la peine d’en comprendre le fonctionnement pour utiliser efficacement votre carte de crédit. Le fait d’en connaître les principes de base peut vous aider à réduire les intérêts que vous payez et à utiliser votre carte comme elle a été conçue, c’est-à-dire comme un outil de paiement pratique et flexible.

Le présent article vise à offrir des renseignements généraux seulement et n’a pas pour objet de fournir des conseils juridiques ou financiers, ni d’autres conseils professionnels. Veuillez consulter un conseiller professionnel en ce qui concerne votre situation particulière. Les renseignements présentés sont réputés être factuels et à jour, mais nous ne garantissons pas leur exactitude et ils ne doivent pas être considérés comme une analyse exhaustive des sujets abordés. Les opinions exprimées reflètent le jugement des auteurs à la date de publication et peuvent changer. La Banque Royale du Canada et ses entités ne font pas la promotion, ni explicitement ni implicitement, des conseils, des avis, des renseignements, des produits ou des services de tiers.

Partager cet article

Sujets:

crédit et dette Gestion de l'argent Services bancaires/services bancaires numériques