Skip to main content

Financement d’une voiture : faire le bon choix

Par Jacob Henriksen-Willis

Publié le août 24, 2023 • 3 min de lecture

Vous devrez faire quelques choix avant de financer votre véhicule neuf. Il est important que vous compreniez vos options, et vous préparer un peu vous aidera grandement à conclure le meilleur accord qui soit selon votre situation financière.

Acheter ou louer

Le moment venu de financer votre véhicule, l’une des premières décisions que vous aurez à prendre sera de déterminer si vous préférez le louer ou l’acheter. La location d’une voiture, c’est comme une location à long terme — vous convenez d’« emprunter » le véhicule au lieu de le posséder en plus de payer des frais mensuels d’un montant déterminé avant de le retourner au concessionnaire.

Vos versements de location mensuels seront habituellement inférieurs à ceux d’un prêt équivalent, ce qui peut vous aider à rendre votre véhicule de rêve plus abordable à court terme. Cela dit, vous effectuerez ces paiements tout aussi longtemps que vous conduirez la voiture, ce qui abaisse sa valeur au fil du temps.

En outre, l’achat d’une voiture est assujetti à moins de restrictions — les contrats de location incluent souvent des limites de kilométrage et l’imposition de suppléments si la voiture est retournée dans un état pire que celui attendu.

Obtenir le meilleur accord qui soit pour un prêt-auto

Nombre de propriétaires automobiles utilisent un prêt-auto pour financer leur véhicule. Pour profiter du meilleur accord possible pour votre prêt-auto, vous parlerez essentiellement des taux d’intérêt (les frais que votre prêteur vous impose pour avoir le privilège de lui emprunter des fonds).

Selon Statistique Canada, en mars 2023, le taux d’intérêt moyen pour un prêt-auto au Canada était d’environ 7,25 %. C’est votre point de référence pour déterminer si vous faites une bonne affaire. Mais il est important de savoir que ces taux peuvent fluctuer selon votre cote de solvabilité. Plus votre cote est élevée, plus il vous sera facile d’obtenir un taux d’intérêt inférieur.

La Calculatrice des versements sur prêt-auto RBC vous permet de calculer facilement le montant de vos paiements avant de vous engager. Découvrez combien vous pouvez vous permettre de payer avant de vous rendre chez le concessionnaire, grâce à l’outil Mon accessibilité au financement automobile RBC.

Obtenir du financement du concessionnaire ou de la banque

Quand vous optez pour un prêt-auto, vous pouvez choisir d’obtenir le financement auprès de votre banque ou de votre concessionnaire. Les deux options présentent des avantages. Les concessionnaires cherchent surtout à conclure la vente. Par conséquent, les conditions du prêt octroyé par le concessionnaire pourraient être plus faciles à négocier. Certains concessionnaires peuvent offrir aux clients qui ont une bonne cote de solvabilité des options de financement à 0 % sur les modèles plus récents — ce qui veut dire que les clients ne paient aucun intérêt sur leur prêt.

L’obtention du financement auprès de votre banque peut vous aider à simplifier votre gestion. Votre banque peut en effet gérer vos autres prêts, contribuant potentiellement à rationaliser vos paiements chaque mois. De plus, les prêts des banques peuvent servir à l’achat de n’importe quel véhicule. En revanche, ceux des concessionnaires sont souvent réservés à des marques et à des modèles précis.

Les clients de RBC ont également la possibilité de verser les paiements de leur prêt dans leur compte bancaire ou de les envoyer directement au concessionnaire.

Le présent article vise à offrir des renseignements généraux seulement et n’a pas pour objet de fournir des conseils juridiques ou financiers, ni d’autres conseils professionnels. Veuillez consulter un conseiller professionnel en ce qui concerne votre situation particulière. Les renseignements présentés sont réputés être factuels et à jour, mais nous ne garantissons pas leur exactitude et ils ne doivent pas être considérés comme une analyse exhaustive des sujets abordés. Les opinions exprimées reflètent le jugement des auteurs à la date de publication et peuvent changer. La Banque Royale du Canada et ses entités ne font pas la promotion, ni explicitement ni implicitement, des conseils, des avis, des renseignements, des produits ou des services de tiers.

Partager cet article

Sujets:

Finances personnelles