Skip to main content

L’impact de la cote de solvabilité sur le taux d’intérêt d’un prêt-auto

Par Jacob Henriksen-Willis

Publié le août 25, 2023 • 3 min de lecture

Lorsque vous êtes à la recherche d’un prêt automobile, votre cote de solvabilité aura une incidence sur les types de prêts et les conditions qui vous seront proposés. Il est donc important de connaître votre cote à l’avance et de savoir comment elle peut influer sur votre demande. Voici donc comment cette cote peut influer sur le taux de votre prêt-auto.

Ma cote de solvabilité est-elle solide ?

Votre cote de solvabilité est exprimée par un nombre à trois chiffres compris entre 300 et 900. Bien que la méthode exacte de calcul des cotes par les agences d’évaluation du crédit soit propre à chacune d’entre elles, les cotes s’échelonnent généralement de la manière suivante :

  • 300-649 : Faible à passable

  • 650-725 : Bonne

  • 725-760 : Très bonne

  • 760-900 : Excellente

La plupart des concessionnaires exigent une cote de solvabilité minimale pour accorder un prêt. En général, celle-ci se situe entre 550 et 600, mais ce chiffre varie d’un concessionnaire à l’autre. Il est important de noter que le fait de satisfaire aux exigences en matière de cote de solvabilité ne garantit pas que votre prêt sera approuvé. D’autres facteurs tels que l’emploi, une éventuelle faillite, l’actif et le passif peuvent également influer sur l’approbation du prêt.

Qu’est-ce qu’une « bonne affaire » ?

La plupart des négociations de prêt automobile portent sur les taux d’intérêt, lesquels varient considérablement en fonction de votre cote de solvabilité. Les intérêts correspondent aux frais que le prêteur vous impose pour avoir le privilège de lui emprunter des fonds. Ces frais sont présentés sous la forme d’un pourcentage du montant total de votre prêt. Selon Statistique Canada, le taux d’intérêt moyen pour un prêt automobile au Canada est d’environ 7,69 % (en avril 2023). Il s’agit d’une bonne valeur de référence pour évaluer votre convention de prêt.

Si votre cote de solvabilité est plus élevée, les prêteurs seront peut-être plus enclins à vous consentir un prêt assorti d’un taux d’intérêt moins élevé. Les emprunteurs ayant une cote de solvabilité moins élevée peuvent présenter plus de risques, et les prêteurs exigeront probablement plus d’intérêts en conséquence. Le taux d’intérêt peut atteindre 30 % ou plus dans certains cas. Le fait d’avoir un cosignataire ou de verser un acompte peut également augmenter vos chances d’obtenir un prêt à faible taux d’intérêt.

Calculez facilement vos versements sur prêt-auto avec la Calculatrice des versements sur prêt-auto de RBC pour voir comment votre taux d’intérêt, votre acompte et la durée du financement pourraient influer sur vos versements.

Comment puis-je améliorer ma cote de solvabilité ?

Si vous pensez que votre cote de solvabilité pourrait vous empêcher d’obtenir la transaction que vous souhaitez, il pourrait être utile de l’améliorer. Bien qu’il existe plusieurs façons d’y parvenir, des habitudes de base comme régler les factures à temps et ne pas utiliser tout le crédit dont vous disposez peuvent se révéler déterminantes.

En savoir plus sur la façon d’augmenter votre cote de solvabilité

Les clients de RBC Banque en direct peuvent vérifier leur cote de solvabilité gratuitement en suivant ces indications.

Le présent article vise à offrir des renseignements généraux seulement et n’a pas pour objet de fournir des conseils juridiques ou financiers, ni d’autres conseils professionnels. Veuillez consulter un conseiller professionnel en ce qui concerne votre situation particulière. Les renseignements présentés sont réputés être factuels et à jour, mais nous ne garantissons pas leur exactitude et ils ne doivent pas être considérés comme une analyse exhaustive des sujets abordés. Les opinions exprimées reflètent le jugement des auteurs à la date de publication et peuvent changer. La Banque Royale du Canada et ses entités ne font pas la promotion, ni explicitement ni implicitement, des conseils, des avis, des renseignements, des produits ou des services de tiers.

Partager cet article

Sujets:

crédit et dette