Skip to main content

4 questions fondamentales à se poser avant d’acheter une maison

Par Sissi Wang

Publié le août 8, 2023 • 3 min de lecture

Quels que soient les motifs qui vous poussent à devenir propriétaire, il y a quatre questions que vous devez vous poser pour savoir si vous êtes financièrement prêt :

1. Quel est l’état de mes finances ?

Votre situation financière doit être bonne si vous voulez obtenir un prêt hypothécaire assorti d’un bon taux d’intérêt. Les prêteurs vont étudier vos rapports de solvabilité pour mesurer le risque de crédit que vous représentez. Si vos antécédents de solvabilité laissent à désirer, vous devez sans tarder améliorer votre pointage de crédit. Même si votre limite de crédit est élevée, évitez de vous endetter et n’oubliez pas de faire tous vos versements à temps. Sans exception. Réfléchissez ensuite à votre mise de fonds. Accumuler l’argent nécessaire à une mise de fonds peut être long, aussi est-il temps de commencer à surveiller vos dépenses et à mettre de l’argent de côté chaque mois.

2. Combien coûte une maison ?

Les gens qui achètent une première maison sont généralement surpris de l’ampleur des coûts cachés. Outre l’hypothèque, la mise de fonds et les frais de conclusion, vous devez prévoir des frais mensuels d’assurance si votre mise de fonds n’atteint pas 20 % de la valeur du bien visé. Sans parler des services publics (comme l’électricité), de l’assurance propriétaire occupant, de l’entretien et de l’impôt foncier. Au total, ces sommes peuvent être très supérieures à ce que vous pensiez initialement payer chaque mois. Ce n’est plus aussi simple que d’assumer un loyer fixe chaque mois.

3. Quels sont mes projets de vie à long terme ?

Est-ce que je veux des enfants ? Aurons-nous un ou deux revenus dans le ménage ? Est-ce que ma conjointe ou moi-même envisageons de reprendre des études ? Autant de questions à vous poser pour établir un plan à long terme. Cet exercice peut vous aider à déterminer votre budget, la taille de la maison souhaitée et l’hypothèque la mieux adaptée à votre situation.

4. Comment vais-je gérer les imprévus ?

Pour savoir si vous pouvez vous offrir une maison, rien de mieux que le test des paiements mensuels. Les prêteurs partent du principe que l’achat est abordable si les coûts de logement ne dépassent pas 32 % du revenu annuel avant impôt du ménage et si le total des coûts de logement et des versements liés aux autres dettes ne représente pas plus de 40 % du revenu brut. Commencez par voir comment les choses se passent si vous versez chaque mois dans votre compte d’épargne l’équivalent du paiement hypothécaire mensuel que vous estimez avoir à assumer. Avez-vous du mal à joindre les deux bouts ? Êtes-vous dans le rouge ? Pouvez-vous conserver le train de vie que vous aimez ? Avant d’acheter, vérifiez si vous êtes en mesure d’honorer vos nouvelles obligations financières. Cela vous aidera à déterminer les versements hypothécaires que vous pouvez supporter, à établir des priorités dans vos dépenses et à vivre la transition en douceur. Il y a toujours un conseiller en prêts hypothécaires RBC pour vous conseiller et répondre à vos questions lorsque vous vous lancez dans le processus d’achat d’une maison.

Le présent article vise à offrir des renseignements généraux seulement et n’a pas pour objet de fournir des conseils juridiques ou financiers, ni d’autres conseils professionnels. Veuillez consulter un conseiller professionnel en ce qui concerne votre situation particulière. Les renseignements présentés sont réputés être factuels et à jour, mais nous ne garantissons pas leur exactitude et ils ne doivent pas être considérés comme une analyse exhaustive des sujets abordés. Les opinions exprimées reflètent le jugement des auteurs à la date de publication et peuvent changer. La Banque Royale du Canada et ses entités ne font pas la promotion, ni explicitement ni implicitement, des conseils, des avis, des renseignements, des produits ou des services de tiers.

Partager cet article

Sujets:

Épargne Immobilier