Skip to main content

La protection de vos enfants en ligne : Cinq conseils de sécurité sur les médias sociaux

By RBC

PUBLISHED août 16, 2023 • 5 min read

Les médias sociaux sont devenus plus qu’un endroit où partager des photos et donner des nouvelles de vos vacances. Pour les jeunes, les médias sociaux sont un moyen courant de communiquer avec des amis – plus que par des appels téléphoniques ou des textos – et de rester en contact avec leur réseau social. Ils s’en servent pour faire des projets, partager des photos et des vidéos et obtenir des nouvelles – sur leurs émissions et célébrités préférées, et sur le monde. Comme les médias sociaux occupent une place importante dans la vie de nombreux jeunes, il est important de savoir en quoi consistent les dangers qu’ils présentent ainsi que les moyens de protéger les jeunes de ces dangers. Voici cinq conseils de sécurité sur les médias sociaux.

1. Méfiez-vous des comptes fictifs.

Cela vous est probablement déjà arrivé – vous recevez une demande d’ajout à vos contacts de quelqu’un dont vous n’avez jamais entendu parler et que vous n’avez pas rencontré. Bien que vous puissiez facilement rejeter de telles demandes, les jeunes sont plus susceptibles de les accepter, surtout si elles proviennent de personnes qui semblent avoir des intérêts communs avec eux. Mettez en garde vos enfants en leur conseillant de ne pas accepter les demandes de suivi ou d’amitié de personnes ou d’entreprises qu’ils ne connaissent pas. Il est possible que ces demandes proviennent de comptes fictifs ou de personnes qui ne sont pas celles qu’elles prétendent être. Il est plus prudent pour vos enfants de ne garder parmi leurs abonnés que des gens qu’ils connaissent personnellement. De plus, conseillez-leur de revoir régulièrement leur liste d’amis et d’abonnés, et d’en supprimer toute personne qu’ils ne reconnaissent pas ou qui ne fait plus partie de leur réseau social.

2. Ne partagez pas à outrance.

Les jeunes aiment faire part de toutes sortes de choses à leurs amis et à leurs abonnés – projets de vacances, potins et ce qu’ils ont mangé au dîner, entre autres. Conseillez-leur d’éviter de publier en ligne de l’information sensible, comme leur numéro de téléphone et leur adresse. Des renseignements comme leur date d’anniversaire ou le nom de leur animal de compagnie ne devraient être communiqués qu’à des personnes qu’ils connaissent, car ces types de renseignements peuvent être utilisés pour deviner des mots de passe et accéder à de l’information confidentielle. Si vous partez en vacances en famille, expliquez-leur qu’il est préférable d’éviter de publier des photos pendant votre absence, car cela indique aux criminels qu’il est possible qu’il n’y ait personne chez vous.

3. Personnalisez les paramètres de confidentialité.

Chaque plateforme comporte des paramètres de confidentialité que vous pouvez personnaliser. Ces paramètres limitent aux personnes autorisées seulement l’accès aux renseignements contenus dans votre profil et vos publications. Bien que les options et les paramètres varient d’une plateforme à l’autre, encouragez vos enfants à utiliser ces paramètres afin que leurs comptes soient aussi privés que possible. Lorsque vos comptes sont à l’état « privé », les gens doivent demander l’autorisation de s’y abonner, ce qui limite votre exposition aux utilisateurs en ligne ayant de mauvaises intentions. En résumé, les paramètres de confidentialité permettent à vos enfants de contrôler qui peut accéder en ligne aux renseignements les concernant.

4. Désactivez le géomarquage.

Les balises géographiques permettent de savoir où se trouve précisément votre téléphone. Le géomarquage, une fonction très présente sur les médias sociaux, est pratique selon bon nombre d’utilisateurs, car elle permet d’intégrer automatiquement des renseignements à des photos et à des vidéos. Mais elle peut comporter des risques considérables, car elle donne aux fraudeurs et autres cybercriminels la possibilité de voir où vous – ou vos enfants – vous situez à un moment donné. Le message permettant de désactiver la fonction de géomarquage est particulièrement important, étant donné que de nombreuses plateformes de médias sociaux et d’annonceurs encouragent les jeunes à géomarquer leurs publications et leurs photos, ce qui permet d’adapter les publicités et les offres en fonction de l’emplacement de l’utilisateur. De plus, de nombreux téléphones intelligents et plateformes de médias sociaux permettent le géomarquage par défaut. Votre enfant doit donc prendre le temps de désactiver cette fonction, pour réduire le risque de communiquer son emplacement.

5. Renforcez vos questions de sécurité.

Un autre risque pour le compte de médias sociaux de votre enfant est celui que d’autres personnes y aient accès. Vos enfants devraient à l’occasion revoir les réponses qu’ils ont données aux questions de sécurité lorsqu’ils ont ouvert leur compte. Il est possible qu’ils aient communiqué ces renseignements à des amis par le passé et que ces relations aient changé au fil du temps. Le fait de modifier régulièrement leurs questions de sécurité et justificatifs d’ouverture de session peut aider à assurer la sécurité de leur compte. N’importe qui, quel que soit son âge, peut être victime d’une escroquerie dans les médias sociaux. Compte tenu des comportements des enfants et des adolescents et de leur forte utilisation des médias sociaux, ils y sont particulièrement vulnérables. Il suffit de quelques étapes simples pour les protéger en ligne. De plus, cela aide tous les membres de la famille à rester sensibilisés à la cybersécurité. Notre série de vidéos Cybersécurité : notions essentielles a été conçue pour vous aider à mieux comprendre comment vous et vos proches pouvez vous protéger de la fraude. Regardez la vidéo maintenant et transmettez ces conseils à vos proches. [embed-video src= »https://www.youtube.com/embed/jA2SaDuvcA4?rel=0″]
Vous désirez obtenir d’autres excellents conseils ? Visitez la page Soyez cyberfuté afin d’obtenir d’autres conseils et renseignements utiles pour améliorer vos aptitudes en cybersécurité.

Le présent article vise à offrir des renseignements généraux seulement et n’a pas pour objet de fournir des conseils juridiques ou financiers, ni d’autres conseils professionnels. Veuillez consulter un conseiller professionnel en ce qui concerne votre situation particulière. Les renseignements présentés sont réputés être factuels et à jour, mais nous ne garantissons pas leur exactitude et ils ne doivent pas être considérés comme une analyse exhaustive des sujets abordés. Les opinions exprimées reflètent le jugement des auteurs à la date de publication et peuvent changer. La Banque Royale du Canada et ses entités ne font pas la promotion, ni explicitement ni implicitement, des conseils, des avis, des renseignements, des produits ou des services de tiers.

Partager cet article

Sujets:

Cyberconseils Cybercriminalité Cybersécurité Dispositifs de sécurité/sécurisation