Skip to main content

Magasiner pour la rentrée des classes en ménageant son portefeuille (et la planète)

By Trish Snyder

PUBLISHED août 4, 2023 • 8 min read

Si vous avez des enfants en âge d’aller à l’école, vous vous préparez probablement à effectuer des achats pour la rentrée scolaire. Cette période met sans doute à rude épreuve votre patience, votre endurance et vos finances. Or, il peut en être autrement.

Premièrement, n’oubliez pas que vous n’êtes pas seul. La rentrée scolaire est l’une des périodes les plus achalandées de l’année pour les détaillants canadiens, après le temps des Fêtes. En 2022, 86 % des Canadiens ont réalisé des achats en vue du retour à l’école, selon le Conseil canadien du commerce de détail, et la majorité a dépensé plus de 50 $. Les achats les plus courants sont les vêtements et les livres, suivis des appareils électroniques.

Compte tenu de la hausse des coûts et de l’inflation, combien devrez-vous dépenser cette année? Voici dix conseils et idées pour magasiner des fournitures scolaires, des vêtements et des appareils électroniques en ménageant votre portefeuille et la planète.

1. Dresser l’inventaire des fournitures à la maison

Un jour, après avoir acheté et réparti de nouveaux paquets de crayons, de stylos et de papier entre nos enfants, nous avons découvert une pile de fournitures neuves derrière une étagère au sous-sol. Une autre année, notre fille a découvert sous son lit une mine d’or de gommes à effacer, de crayons et de marqueurs. Nous avons appris notre leçon! Nous conservons désormais les crayons dans de vieilles tasses et le papier dans un seul tiroir afin de pouvoir facilement dresser l’inventaire des fournitures que nous avons avant d’en acheter d’autres. Nous réutilisons également celles qui sont toujours en bon état, comme des sacs à dos, des cahiers partiellement utilisés, des cartables et des reliures à attaches.

2. Acheter en gros

Optez pour des paquets de papier, de cahiers, de crayons et de stylos plus gros et comportant moins d’emballage. Vous économiserez à long terme, car acheter en gros coûte généralement moins cher par unité. De surcroît, vous contribuerez à la réduction des déchets d’emballage, qui représentent plus de 30 % de tous les déchets produits chaque année, selon l’Environmental Protection Agency des États-Unis. Pour amortir le prix d’achat initial, vous pouvez répartir les coûts et diviser les fournitures avec d’autres ménages soucieux de leur budget. Les familles de notre rue ont créé un groupe de discussion afin de poser aisément des questions, de faciliter l’organisation et d’obtenir rapidement des réponses de la part de leurs voisins ayant à cœur leur communauté. Si vous achetez des fournitures fabriquées à partir de matériaux recyclés ou durables, comme des stylos rechargeables ou des cahiers en papier recyclé, la planète ne s’en portera que mieux.

3. Privilégier les articles certifiés écologiques

Comment savoir si un produit est réellement écologique? Lorsque le gouvernement du Canada achète des fournitures, ses équipes d’approvisionnement privilégient le papier fait d’au moins 30 % de fibres recyclées ou issu de forêts gérées de façon durable. Par exemple, vous avez peut-être déjà vu des articles arborant un logo composé des lettres « FSC », qui est en fait une écoétiquette du Forest Stewardship Council pour les produits respectueux des forêts. Avant d’ajouter des fournitures à votre panier, posez-vous les questions suivantes : l’emballage du produit est-il fait de matériaux recyclés? L’entreprise recycle-t-elle ses déchets de fabrication?

4. Économiser jusqu’à 400 $ en préparant des repas zéro déchet

Vous êtes-vous déjà demandé s’il valait la peine de délaisser les plats précuisinés et les sacs pour aliments jetables au profit des contenants, des serviettes en tissu et des bouteilles d’eau réutilisables? Les parents peuvent économiser environ 400 dollars par enfant par année scolaire en optant pour le zéro déchet, a estimé un magazine pour les parents. Vous devrez certes investir dans des contenants réutilisables, mais n’oubliez pas que vous réaliserez des économies à long terme. Par exemple, il coûte moins cher de mettre du jus de pomme, du yogourt et des légumes dans des récipients lavables que d’acheter des portions individuelles. Pensez également à apposer le nom de votre enfant sur les contenants pour être sûr qu’ils vous soient retournés.

5. Laisser tomber le centre commercial

Au lieu de vous rendre au centre commercial pour acheter des vêtements, planifiez une journée pour visiter des magasins d’aubaines ou des dépôts-ventes à la mode, et parcourez les marchés et les groupes de non-achat en ligne avec les enfants. Vous pouvez en faire une chasse au trésor visant de beaux objets usagés. L’achat de vêtements d’occasion permet de prolonger la durée de vie de chaque article, et donc de vous faire économiser de l’argent tout en réduisant la demande de production de nouvelles pièces d’habillement. Selon les Nations unies, le secteur de la mode génère de 8 % à 10 % des émissions mondiales de carbone, soit plus que celles de l’ensemble des vols internationaux et du transport maritime. Rien qu’au Canada, on estime que 12 millions de tonnes de textiles sont jetées chaque année.

6. Obtenir des vêtements gratuits

Je renouvelle ma garde-robe au moins deux fois l’an en organisant des échanges de vêtements auxquels je participe. Voici comment faire : demandez à chacun d’apporter des vêtements propres et en bon état à échanger. Vous placez les vêtements donnés sur des tables et les triez par type (hauts, pantalons, accessoires, etc.) ou par taille. Laissez les gens regarder le tout et rapporter à leur domicile des articles nouveaux pour eux. En fin de compte, vous obtiendrez des vêtements que vous n’avez jamais portés auparavant, sans dépenser de l’argent ni faire du gaspillage (n’oubliez pas de donner les vêtements restants).

7. Choisir des appareils électroniques écoénergétiques

Si vous souhaitez acheter des ordinateurs portables, des tablettes ou d’autres appareils électroniques, optez pour des produits ayant reçu la certification Energy Star. Ils sont conçus pour consommer moins d’électricité, et vous permettent ainsi d’économiser de l’argent à long terme par rapport à un modèle ordinaire.

8. Essayer deux façons d’économiser sur les manuels

Au lieu d’acheter de nouveaux manuels, envisagez de chercher des livres d’occasion si des ouvrages sont obligatoires pour un cours. Voyez si votre collège ou votre université organise une vente de livres d’occasion sur le campus ou faites des recherches dans les groupes Facebook de votre école ou faculté. Les manuels numériques sont désormais répandus, et il est parfois nécessaire de s’abonner pour un cours ou pendant une année. Ils permettent d’éviter le gaspillage de papier et de réduire l’empreinte carbone liée à l’impression et au transport. De plus, ils coûtent souvent moins cher.

9. Partager les articles essentiels de la chambre

Pour décorer un appartement ou une chambre de dortoir, recyclez des objets d’occasion offerts à moindre coût dans les ventes-débarras ou les marchés aux puces. Arrangez-vous avec vos colocataires pour partager des articles comme les mini-réfrigérateurs, les micro-ondes ou les imprimantes. Ainsi, non seulement vous économisez de l’argent quand vous achetez de nouveaux appareils, mais vous réduisez la consommation d’énergie en évitant de brancher deux appareils semblables. De plus, vous profitez d’une excellente occasion d’apprendre à partager l’espace du réfrigérateur et à nettoyer le micro-ondes!

10. Consulter un site de comparaison de prix en ligne

Les outils de comparaison de prix vous aident à vous informer sur les prix que demandent les différents détaillants pour un même produit. Ces sites ou applications recueillent des renseignements auprès de diverses sociétés et vous les présentent sous une forme conviviale : vous pouvez voir les prix d’un même article côte à côte sans avoir à parcourir des milliers de sites. Vous pouvez aussi configurer des alertes pour être avisé en cas de baisse de prix d’un article que vous aimez. Consultez les sites de comparaison de prix au Canada pour trouver celui qui vous convient le mieux. Ils sont très utiles pour les gros achats comme les appareils électroniques, les électroménagers ou les voyages, dont les prix peuvent varier. N’oubliez pas de tenir compte des frais d’expédition afin de vous assurer que les frais de livraison n’absorberont pas les économies sur les prix.

Le présent article vise à offrir des renseignements généraux seulement et n’a pas pour objet de fournir des conseils juridiques ou financiers, ni d’autres conseils professionnels. Veuillez consulter un conseiller professionnel en ce qui concerne votre situation particulière. Les renseignements présentés sont réputés être factuels et à jour, mais nous ne garantissons pas leur exactitude et ils ne doivent pas être considérés comme une analyse exhaustive des sujets abordés. Les opinions exprimées reflètent le jugement des auteurs à la date de publication et peuvent changer. La Banque Royale du Canada et ses entités ne font pas la promotion, ni explicitement ni implicitement, des conseils, des avis, des renseignements, des produits ou des services de tiers.

Partager cet article