Skip to main content

Virage électrique : guide des programmes incitatifs canadiens pour l’achat d’un véhicule électrique

Par Jacob Henriksen-Willis

Publié le juin 6, 2023 • 6 min de lecture

Des coûts initiaux élevés peuvent constituer un obstacle pour les acheteurs potentiels d’un véhicule électrique (VE). Malgré l’attrait des économies d’essence et de la réduction de votre bilan carbone, il peut être difficile d’intégrer l’achat d’un VE à votre budget. Heureusement, l’engagement du Canada à atteindre la carboneutralité d’ici 2050 fait en sorte que des remises fédérales et provinciales permettent de réduire l’incidence de ces coûts initiaux élevés sur votre budget.

Quels types de véhicules sont admissibles au programme iVZE ?

Le programme d’incitatifs pour les véhicules zéro émission du Canada, ou programme iVZE, prévoit des remises à l’achat ou à la location de « véhicules zéro émission ». « Véhicules zéro émission » (VZE) s’entend de véhicules qui, en mode entièrement électrique, n’émettent aucun gaz d’échappement (c’est-à-dire de gaz à effet de serre ou d’autres polluants courants) dans l’atmosphère.

Officiellement, il y a trois types de VZE admissibles aux remises :

    • Les véhicules électriques à batterie (VEB) sont alimentés uniquement à l’électricité et doivent être rechargés à l’aide d’une source d’énergie externe. Cette option est considérée comme la plus efficiente et la plus écologique. Ce type de véhicule propose une autonomie moyenne d’environ 350 km.

    • Les véhicules électriques hybrides rechargeables (VEHR) sont principalement alimentés par une batterie qui peut être rechargée à l’aide d’une source d’énergie externe, tout comme les VEB. Ce qui les distingue, c’est qu’ils ont aussi un moteur à combustion interne alimenté par des combustibles fossiles. La batterie permet une autonomie sur de courtes distances, généralement 60 km en moyenne. Il est important de noter que ce type de VE peut être plus cher que les autres à l’achat, et qu’en raison de la complexité de sa conception, il peut exiger plus de réparations et d’entretien.

    • Les véhicules électriques à pile à combustible (VEPC) sont alimentés à l’hydrogène, une solution plus propre que le pétrole et qui émet uniquement de la vapeur d’eau et de l’air chaud. Les VEPC peuvent s’avérer une option intéressante, car comparativement aux autres types de VE, ils ne prennent qu’environ cinq minutes à charger. Cependant, ils comptent souvent parmi les VE les plus chers.

Remarque : Si le prix de détail suggéré par le fabricant (PDSF) de votre véhicule est supérieur à 65 000 $, vous pourriez ne pas être admissible à l’incitatif à l’achat du gouvernement fédéral.

À quel montant de remise suis-je admissible ?

Le montant de la remise offerte par le gouvernement dépend du type de VZE.

    • Les VE à grande autonomie, soit ceux qui permettent de rouler plus de 50 km seulement sur leur batterie, sont admissibles à une remise au point de vente pouvant atteindre 5 000 $. Cela comprend les véhicules électriques à pile à combustible et les véhicules électriques à batterie.

    • Les VE à faible autonomie, comme les véhicules électriques hybrides rechargeables, sont admissibles à une remise pouvant atteindre 2 500 $.

    • Les véhicules moyens et lourds zéro émission (VMLZE) – de plus de 8 500 livres – comprennent les camions, les navettes, les minifourgonnettes et les tracteurs électriques. Les incitatifs pour ces modèles vont de 10 000 $ pour les petits véhicules à 200 000 $ pour les camions d’entreprise.

Vous songez à un type de véhicule à autonomie sur de courtes distances ou de longues distances en particulier ? Vous pouvez faire une recherche dans la liste des véhicules admissibles de Transports Canada afin de connaître les incitatifs au point de vente offerts, ou encore utiliser la Calculatrice du coût d’une voiture électrique pour estimer le coût d’un VE en soustrayant les remises offertes dans votre province.

Vous cherchez du financement pour votre nouveau VE ? Obtenez jusqu’à 15 000 points Avion avec le Programme de financement de véhicule à énergie propre RBC

Comment puis-je recevoir la prime iVZE ?

La remise est appliquée lors de la vente du VE ; vous verrez ce montant soustrait de votre contrat de vente ou de location. Votre concessionnaire inclura les taxes et frais sur la vente avant que la remise soit appliquée, mais vous obtiendrez le montant total de celle-ci.

S’il s’agit d’un VE d’occasion ou d’un véhicule non conforme à l’ensemble des normes de sécurité automobile du Canada, ou si vous avez déjà bénéficié d’un incitatif gouvernemental à l’achat d’un VE au cours de la dernière année, vous pourriez ne pas y être admissible.

Y a-t-il également des remises à l’échelle provinciale ?

Oui ! Certaines provinces canadiennes ont en place leurs propres programmes incitatifs qui peuvent vous faire réaliser d’autres économies en plus des remises offertes par le gouvernement fédéral ; dans certains cas, vous pourriez économiser jusqu’à 10 000 $. Consultez le tableau ci-dessous pour voir s’il y a un programme incitatif dans votre province :

ProvinceProgramme incitatifRemises offertes
Colombie-BritanniqueGo ElectricVZE à autonomie sur une longue distance : jusqu’à 4 000 $**

VZE à autonomie sur une courte distance : jusqu’à 2 000 $** – Les remises varient selon le revenu du particulier.
Québec
Aide financière pour un véhicule électrique neuf
VZE à autonomie sur une longue distance : jusqu’à 7 000 $

VZE à autonomie sur une courte distance : jusqu’à 5 000 $
Terre-Neuve-et-LabradorElectric Vehicle Rebate ProgramVZE à autonomie sur une longue distance : jusqu’à 2 500 $

VZE à autonomie sur une courte distance : jusqu’à 1 500 $
Nouveau-BrunswickÉnergie NBVZE à autonomie sur une longue distance : jusqu’à 5 000 $

VZE à autonomie sur une courte distance : jusqu’à 2 500 $
Nouvelle-ÉcosseElectrify Nova ScotiaVZE à autonomie sur une longue distance : jusqu’à 3 000 $

VZE à autonomie sur une courte distance : jusqu’à 2 000 $
Île-du-Prince-ÉdouardPEI Electric Vehicle IncentiveVZE à autonomie sur une longue distance : jusqu’à 5 750 $

VZE à autonomie sur une courte distance : jusqu’à 3 250 $

Pendant combien de temps ces incitatifs seront-ils offerts ?

Le programme d’incitatifs pour les véhicules zéro émission du gouvernement fédéral se poursuivra jusqu’au 31 mars 2025 (ou jusqu’à l’épuisement des fonds disponibles).

Pour en savoir plus : L’achat d’un véhicule électrique en sept questionsLire ensuite: L’avenir des véhicules électriques au Canada

Le présent article vise à offrir des renseignements généraux seulement et n’a pas pour objet de fournir des conseils juridiques ou financiers, ni d’autres conseils professionnels. Veuillez consulter un conseiller professionnel en ce qui concerne votre situation particulière. Les renseignements présentés sont réputés être factuels et à jour, mais nous ne garantissons pas leur exactitude et ils ne doivent pas être considérés comme une analyse exhaustive des sujets abordés. Les opinions exprimées reflètent le jugement des auteurs à la date de publication et peuvent changer. La Banque Royale du Canada et ses entités ne font pas la promotion, ni explicitement ni implicitement, des conseils, des avis, des renseignements, des produits ou des services de tiers.

Partager cet article

Sujets:

L’efficacité énergétique