Skip to main content

Sept façons de voyager aux États-Unis à bon marché

By Diane Amato

PUBLISHED avril 5, 2019 • 10 min read

Pour les Canadiens, les États-Unis peuvent être une destination très attrayante, et il est facile de s’y rendre. On peut y faire une foule d’activités, y voir des paysages diversifiés et s’y déplacer sans difficulté. Avec un peu de planification, vous pourrez explorer les États-Unis sans vous ruiner – et sans sacrifier votre confort ou compromettre le plaisir du voyage.

1. Choisissez le bon moment

Si vous voyagez avec vos enfants, il se peut que la semaine de relâche vous semble le moment idéal pour aller profiter de la plage ou visiter des parcs thématiques. Le problème, c’est qu’en général, ce n’est pas le meilleur moment de l’année pour voyager à faible coût. Si votre calendrier de vacances n’est pas rigide, vous pourriez réaliser de grosses économies tout en visitant les endroits qui vous attirent le plus.

Le plaisir de la plage
Si vous avez absolument besoin de soleil et de chaleur durant les mois d’hiver, pourquoi ne pas partir vers le sud un peu plus tôt ou un peu plus tard que la plupart des gens ? Même s’il fait généralement moins chaud dans les États du sud en janvier et au début de février, l’un des avantages est qu’il y a moins de touristes (et la température peut être extrêmement agréable, voire nettement chaude par moments). Par conséquent, le prix des billets d’avion et des chambres d’hôtel a tendance à être sensiblement plus faible. Par ailleurs, comme la période achalandée se termine habituellement en mars, vous serez souvent de nouveau en position de bénéficier de prix faibles si vous ne partez qu’en avril.

Aventures dans les parcs thématiques
Il n’est pas absolument nécessaire d’être en culottes courtes et en sandales pour visiter un parc thématique. En fait, le moment de l’année importe peu pour des activités comme une balade dans les montagnes russes, la visite de plateaux de tournage ou l’exploration de mondes imaginaires. Renseignez-vous afin de connaître les moments moins achalandés dans le parc qui vous intéresse en consultant des sites d’information à l’intention des voyageurs et les données sur la fréquentation des parcs. Vous pourriez ainsi réduire le temps d’attente dans les parcs tout en conjuguant le plaisir d’économiser à celui de vivre une aventure palpitante en famille.

Destinations urbaines
Les grandes villes des États-Unis offrent des centres d’intérêt historiques, des restaurants exceptionnels et des attractions de calibre mondial. Toutefois, aller passer Noël à New York ou les vacances d’été à Los Angeles ? De tels voyages peuvent coûter cher.

2. Explorez les chemins les moins fréquentés

Les États-Unis sont un pays presque aussi vaste et diversifié géographiquement que le Canada. Et parmi les quelque 20 millions de Canadiens qui s’y sont rendus récemment, plus de la moitié sont allés en Californie, en Floride, à New York ou dans l’État de Washington1.

En choisissant une destination moins fréquentée, vous pourriez faire durer plus longtemps votre budget de voyage. Par exemple, des villes américaines de plus petite taille comme Savannah, Charleston et San Antonio offrent des attraits historiques, des possibilités d’excursions urbaines, d’incroyables plaisirs gastronomiques, ainsi qu’un climat chaud dès le début du printemps. Nashville et Portland ont une culture musicale très dynamique. Pour les amateurs de vin, l’État de Washington offre de magnifiques paysages et des vignobles primés qui rivalisent avec ceux de la vallée de Napa, en Californie. Si vous rêvez d’avoir les pieds dans le sable, pourquoi ne pas vous diriger vers la côte texane du golfe du Mexique plutôt que vers les plages plus fréquentées par les touristes ? Bien que moins prestigieuses que certains des endroits les plus courus aux États-Unis, ces destinations offrent des expériences exceptionnelles à un coût moindre.

3. Prenez la route

La proximité des États-Unis explique en partie l’attrait qu’ils exercent sur les Canadiens. Si l’idée de faire le trajet Montréal-Los Angeles en voiture ne vous séduit pas, il demeure qu’un grand nombre de villes, de plages et d’attractions sont facilement accessibles par la route, peu importe votre point de départ. Gardez à l’esprit qu’il y a une foule de choses à explorer dans ce vaste pays (voir le point 2 ci-dessus). Demandez-vous jusqu’où vous seriez disposé à aller en voiture et donnez-vous un itinéraire. Jusqu’où votre désir de prendre la route pourrait-il vous mener ?

4. Recherchez des voyages à prix d’aubaine

Il existe de nombreux sites pour vous aider à trouver les meilleures occasions lorsque vous voulez prendre des vacances à bon marché.

  • Skyscanner est un site convivial où vous pourrez faire une recherche de voyages aller-retour ou aller seulement, ou encore de vols « pour toute destination » – cette dernière recherche est utile quand on est ouvert à diverses possibilités ou qu’on n’a pas arrêté son choix sur une destination précise.
  • Travelocity.ca et Expedia.ca sont des sites de réservation populaires où l’on peut lancer une recherche (fondée sur le prix et la disponibilité) de billets d’avion, d’hôtels et de services de location de véhicules. La popularité de ces sites qui existent depuis des années tient à leur convivialité, à leur bonne réputation et à leur capacité de faciliter la prise de décisions en présentant toutes les options utiles.
  • Kayak.com permet de lancer simultanément des recherches sur plusieurs sites s’adressant aux voyageurs afin d’y trouver les meilleures aubaines. Le site comporte aussi un service d’alerte très utile qui tient l’utilisateur informé des baisses de prix.

5. Planifiez de huit à dix semaines d’avance

Faire une réservation de dernière minute pourrait vous permettre d’obtenir une aubaine extraordinaire, mais ça ne fonctionne pas à tous les coups. Pour certaines personnes, planifier est une seconde nature. Et quand on part en voyage avec sa famille, les préparatifs ne se limitent jamais à jeter des sandales de plage dans un sac et à courir à l’aéroport lorsqu’une occasion de voyager à prix réduit se manifeste. De plus, lorsqu’on réserve tard, on doit parfois composer avec un choix d’hôtels limité, de sorte qu’on peut se retrouver à payer plus cher que ce que prévoyait notre budget idéal.

Il n’est pas nécessaire de planifier vos vacances un an à l’avance. Mais en le faisant de huit à dix semaines avant votre voyage, vous augmentez les chances d’avoir accès aux options les plus avantageuses en matière de billets d’avion et d’hébergement2.

6. Faites preuve de créativité pour vous loger en voyage

Faites du camping. Parmi les nombreux parcs nationaux magnifiques que comptent les États-Unis, vous trouverez facilement un site de camping gratuit ou peu coûteux doté de tous les aménagements de base (toilettes, douches, eau potable). Il existe également une foule de terrains de camping privés où vous pourrez séjourner à un coût de 20 ou 30 $ US par nuit – et avoir accès à des douches, à une buanderie, à un dépanneur, à des piscines, et même à un réseau Wi-Fi !

Louez une maison. Si vous voyagez avec votre famille, il peut être plus avantageux économiquement – et plus confortable – de louer une maison que de prendre plusieurs chambres à l’hôtel. Et si vous avez accès à une cuisine et à une buanderie, vous pourrez réduire sensiblement vos dépenses quotidiennes en voyage. Airbnb et VRBO mettent à votre disposition des moyens faciles de trouver et de réserver une maison à l’endroit qui vous intéresse. Une telle option est synonyme de sécurité et de tranquillité d’esprit pour les voyageurs qui partent à la découverte d’une nouvelle destination.

Envisagez la possibilité de dormir dans une auberge de jeunesse. Les auberges de jeunesse ont beaucoup changé ces dernières années. Elles ne s’adressent plus seulement aux jeunes voyageurs qui se sentent très à l’aise de dormir dans des dortoirs. Nombre de ces établissements offrent des chambres individuelles, des chambres doubles idéales pour un couple et des chambres plus grandes pouvant accueillir une famille. En raison d’une tendance émergente vers les auberges de jeunesse de luxe à bon prix, l’éventail des types d’établissements à explorer est très vaste.

Adhérez à un programme de fidélisation. Si vous préférez loger à l’hôtel, il pourrait être avantageux d’adhérer à un programme de fidélisation. Même si vous ne logez pas souvent dans les établissements d’une chaîne hôtelière, l’adhésion à son programme (processus qui se limite en général à s’enregistrer et à fournir quelques renseignements personnels) peut vous donner droit à une meilleure chambre, à un accès gratuit au réseau Wi-Fi, à la possibilité d’arriver tôt ou à une réduction sur le prix des chambres.

7. Repérez les choses gratuites

Les États-Unis offrent une foule d’attraits – naturels ou créés par l’homme – pouvant être explorés sans frais. Voici quelques-unes des expériences les plus intéressantes que vous pouvez faire aux États-Unis sans qu’il vous en coûte un sou :

  • Explorez la Freedom Trail (chemin de la liberté) à Boston.
  • Traversez à pied le pont de Brooklyn, à New York.
  • Parcourez la Walk of Fame (promenade des célébrités) dans le quartier d’Hollywood à Los Angeles.
  • Prenez une photo du « Haricot » (the Bean) à Chicago (et explorez le Millennium Park entourant cette sculpture).

    Allez voir le spectacle des fontaines du Bellagio à Las Vegas.

  • Visitez le mémorial de Lincoln, la National Gallery of Art et la Smithsonian Institution à Washington – toutes ces visites sont gratuites.
  • Promenez-vous dans une ville qui se distingue par son caractère et son histoire – comme la Nouvelle-Orléans, Memphis, Philadelphie, San Antonio ou Savannah.

    Flânez dans le parc Balboa à San Diego.

  • Sautez dans l’océan, faites le plein de soleil ou parcourez la promenade en bord de mer de l’une des nombreuses villes côtières attrayantes réputées pour leurs plages.

Vos prochaines vacances aux États-Unis peuvent être agréables, marquées par l’aventure, relaxantes, et vous offrir exactement le type d’escapade que vous recherchez. Elles peuvent aussi être très abordables si vous les planifiez judicieusement et êtes ouvert à essayer quelque chose d’un peu différent.

Sources :

1. Canada to USA – Les dix États les plus visités par les Canadiens qui voyagent aux États-Unis, selon l’organisme Canada to USA (en anglais) 2. Voici le meilleur moment pour acheter des billets d’avion (article en anglais publié par Forbes en 2018)


RBC Bank désigne RBC Bank (Georgia), National Association (« RBC Bank »), une filiale américaine en propriété exclusive de Banque Royale du Canada. Elle est membre de la Federal Deposit Insurance Corporation (« FDIC ») des États-Unis. Les comptes de dépôt américains sont assurés par la FDIC jusqu’à concurrence du montant maximum prévu par la loi. Les produits et services bancaires américains sont offerts par RBC Bank. Les produits et services bancaires canadiens sont offerts par Banque Royale du Canada. Les comptes de dépôt américains ne sont pas assurés par la Société d’assurance-dépôts du Canada (« SADC »).

Le présent article vise à offrir des renseignements généraux seulement et n’a pas pour objet de fournir des conseils juridiques ou financiers, ni d’autres conseils professionnels. Veuillez consulter un conseiller professionnel en ce qui concerne votre situation particulière. Les renseignements présentés sont réputés être factuels et à jour, mais nous ne garantissons pas leur exactitude et ils ne doivent pas être considérés comme une analyse exhaustive des sujets abordés. Les opinions exprimées reflètent le jugement des auteurs à la date de publication et peuvent changer. La Banque Royale du Canada et ses entités ne font pas la promotion, ni explicitement ni implicitement, des conseils, des avis, des renseignements, des produits ou des services de tiers.

Partager cet article

Sujets:

Conseils de voyage Épargne Finances personnelles